Bordeaux prend (les) Rennes

 

Le résumé

 

 

Que dire de cette première mi-temps ? Franchement ? Pas grand chose ! Les bordelais se sont plus distingués dans cette première mi-temps par leur nouvelle tunique pour la saison prochaine que par leur jeu.  Le spectre des matchs aller et retour de la saison dernière traverse l’esprit de tous les spectateurs de Chaban Delmas (et téléspectateurs devant leur écran). L’évènement le plus marquant de cette mi-temps se passe sur le visage de Ciani, qui doit sortir sur blessure à l’arcade. Un choc avec Théophile-Catherine amène cette sortie prématurée dès la 15ème minute. Saivet rentre, donc les girondins passent en 4-4-2 pour la suite du match. Les deux équipes se neutralisent et la mi-temps est sifflée. La somnolence a failli faire son entrée en jeu. Heureusement, la 2ème mi-temps commence de façon bien plus agressive au pressing coté marine et blanc. Ca paie, dès la 50ème minute, sur une action d’école, Plasil lance sur la droite Gouffran qui laisse son défenseur sur le carreau et centre à ras de terre vers Saivet, qui décale sans contrôle Obraniak trompant Costil d’une frappe sèche. L’action est magnifique ! Et ça ne s’arrête pas là, puisqu’à la 57ème minute, les bordelais combinent pour remonter le ballon depuis le coté gauche par de petites passes. Trémoulinas passe à Saivet, et décale pour Nguemo qui d’une lourde frappe dans l’axe marque un but splendide que Costil ne peut que dévier dans sa lucarne. Bordeaux 2, Rennes 0 ! Le break est fait. Francis Gillot voit son équipe commencer à beaucoup trop se porter vers l’avant. Il décide de les haranguer à faire tourner le ballon et construire sans se presser afin de faire courir l’équipe bretonne. Antonetti paraît dépité au fil des minutes. Pourtant, sur un contre, Rennes est tout proche de réduire la marque. Kembo, sur une frappe sèche, tape le poteau gauche de Carrasso (61ème). Quelques minutes plus tard, Trémoulinas glisse une balle à Obraniak sur la gauche dans la surface qui défie Costil pour la balle du 3-0, mais le gardien rennais gagne son duel. Le match se poursuit tranquillement. Obraniak, à la 90ème, frappe un corner direct que Costil sort alors que le ballon finissait au fond des filets. Dans les arrêts de jeu, Hadji laisse planer la menace d’une réduction du score puisque sur une balle piquée, son ballon finit sur la barre. Les girondins remportent ce match grâce à une très bonne seconde mi-temps. Bordeaux reste 8ème avec 52 points, 2 points seulement derrière Toulouse (7ème, 54 points) 4 points derrière Saint Etienne (6ème, 56 points) et 5 points derrière Rennes (5ème, 57 points). L’europe est inaccessible, et il ne manquera pas beaucoup de points à la fin du championnat. A 3 journées de la fin, des regrets au vu des nombreux points perdus à domicile. L’europe ne sera pas loin.

 

 

 

 

Les stats

 

 

 

 

Les joueurs

 

 

Carrasso : Mis à part le petit arrêt à faire sur un coup franc en 1ère mi-temps, Cedric s’est montré impérial dans ses sorties aériennes et très précieux dans ses relances. Quelques frayeurs sur le poteau de Kembo et la barre d’Hadji.

 

Mariano : Il s’est d’abord attelé à bien couvrir son couloir défensif en première période avant de monter en puissance au fil des minutes.

 

Ciani : Malheureux Ciani, à peine 10 minutes de jeu et le défenseur doit déjà retourner au vestiaire pour cause de blessure à l’arcade. Il reviendra s’assoir sur le banc en fin de match, ce qui fera bien rire Chalmé et Nicolas Maurice-Belay en le voyant arriver.

 

Henrique : Solide, impérial, il s’est montré irréprochable dans l’envie et sa détermination à bien défendre. Une partition sans fausse note et s’est permis pour son anniversaire quelques remontés de balles pour apporter le danger.

 

Planus : Une intervention plus que limite, le reste très sobre et propre, il a récupéré les miettes laissées par son compère de la défense centrale.

 

Tremoulinas : Timoré au début, il a fait une seconde mi-temps de grande qualité. Il fut dans tous les bons coups bordelais ce soir. Belle prestation.

 

Nguemo : Un but, et quel but ! Son premier en championnat cette saison. Il a été actif dans le pressing bordelais et s’est montré intraitable en récupérant de nombreux ballons.

 

Plasil : Le capitaine, à l’image de l’équipe a fait une mi-temps passable pour ensuite aider à faire la transition entre le milieu et l’attaque. Il a distribué le jeu convenablement et s’est essayé à la frappe de loin, suite au but de Nguemo.

 

Obraniak : Buteur, il a achevé une belle action collective, partie de la droite pour finir à gauche. Dommage qu’il n’ait pas réussi son duel face à Costil et que son corner direct ne soit pas rentré … on ne peut pas tout avoir.

 

Maurice-Belay : Il s’est une nouvelle fois beaucoup dépensé pour faire monter la balle jusqu’en attaque. Ses prises de balle et son entente avec Trémoulinas ont encore fait merveille, belle prestation encore de la part de l’ancien sochalien.

 

Gouffran  : A l’origine du premier but, il a pesé sur la défense bretonne tout le long de la partie, permettant de faire remonter le bloc équipe et lancer les offensives. Propre.

 

Remplaçants :

 

Saivet : Rentré très tot dans la partie pour remplacer Ciani blessé, Henri a délivré deux passes décisives et a fait preuve de beaucoup d’activité pour presser l’équipe adverse, que ce soit au milieu du terrain ou en attaque.

 

Jussie : N’a pas eu l’occasion de se montrer pour le peu de temps de jeu dont il a bénéficié.

 

Traoré : Rentré très tard, aurait pu mieux convertir le peu de ballons exploitables qu’il a eu.

 

 

 

 

 

La feuille de match

 

 

Saison 2011/2012 – 35ème journée

Mercredi 02 mai 2012 – Stade Chaban-Delmas

19 531 spectateurs /

Arbitre : Mr Moreira

 

Buts : Obraniak 51ème, Nguémo 58ème

Cartons : AUCUN

 

Bordeaux : Carrasso – Mariano, Henrique, Ciani (Saivet, 16ème), Planus, Tremoulinas – Nguemo, Plasil, Obraniak, Maurice-Belay (Jussiê, 82ème) – Gouffran (Traoré 90ème)

 

Rennes : Costil – Theophile Cayherine, Apam (Kana-Biyik, 54ème), Boye, Danze (Mavinga, 43ème) – Feret, M’Vila, Brahimi (Pitroipa, 68ème), Doumbia – Kembo Ekoko, Hadji

 

 

 

 

Les notes Girondins4ever

 

Carrasso : 6.5

Mariano : 6.5

Planus : 6

Henrique : 7

Ciani : Non noté

Trémoulinas : 7,5

Nguémo : 7.5

Plasil : 7

Obraniak : 8 (homme du match)

Maurice-Belay : 6.5

Gouffran : 7

Saivet : 7,5

Jussie : Non noté

Traoré : Non noté

 

 

 

Crédits photos : Opta, girondins.com, L’Equipe.fr et Foot01.com