A vous de jouer amis bordelais !

Dimanche, Bordeaux jouera sa saison dans le Forez. Sa saison voire plus. Une victoire et c’est l’Europa League. Sinon, rien de plus que notre bonne vieille Ligue 1 à terminer à la 6ème ou 7ème place. Pas de frissons européens, pas de recrutement clinquant. Rien que de la compétition franco-française et des joueurs moyens en perspective, jeunes qui plus est ; des jeunes sur qui il faudra compter pour tenter de faire quelque chose en L1 ou dans une coupe nationale. Comme on dit dans la vie, il faut savoir ce qu’on veut…

 

…La France ou l’Europe, il faut choisir

 

Bordeaux a son destin entre ses mains. N’en déplaise à Marc Planus et aux dirigeants français en général, gagner redonnerait de l’envergure à un club qui en a bien besoin. Pour retrouver le standing qui est le sien, Bordeaux se doit de gagner à Sainté, et donc, de se qualifier pour l’Europa League. Jouer l’EL ouvrirait pas mal de perspectives positives, malgré les “pertes” économiques qu’elle peut engendrer, cette compétition attire. Il n’y a qu’à voir comment se battent espagnols, portugais ou allemands pour le comprendre. L’Europa League n’est pas une coupe en chocolat. Il faut se qualifier et la jouer, la jouer pour de vrai.

 

Comme à l’aller (1-2), la lutte sera intense

 

Au vu de la saison en dents de scie des hommes de Gillot, la qualification serait plus qu’inespérée. Grâce à leur série de cinq victoires consécutives, Obraniak et consorts sont revenus du diable vauvert, et on ne va pas s’en plaindre. A présent, il faut porter l’estocade, battre le fer tant qu’il est chaud, et ne pas rater un virage plus qu’important pour le FCGB. Car, outre la qualification intrinsèque, c’est l’avenir sportif plus ou moins à long-terme du club qui se joue, qu’il soit sportif, économique ou médiatique.

 

En effet, jouer l’Europa League permettrait au club de garder ses meilleurs éléments, ou du moins, d’être en position de force pour les revendre. Pour les dirigeants du club, cela signifierait aussi avoir un plus grand pouvoir de persuasion et d’attraction pour le recrutement de joueurs talentueux et expérimentés (Maiga, Hamouma… Balmont). De plus, participer à l’Europa League, c’est l’assurance d’être de retour sur le devant de la scène hexagonale – aux côtés des Lyon, PSG et autres LOSC – et ça, ça ferait vraiment plaisir. Rien que pour faire mieux que l’OL en Ligue Europa, les Gigis vont aller le remporter ce putain de match.

 

 

Bordeaux devra enfoncer le clou sans NMB

 

 

Les observateurs votent Bordeaux…

 

On l’a vu et revu, tout le club de Bordeaux – joueurs en tête – n’y croyait plus il y a encore un mois. Les Girondins sont revenus dans la course grâce à un enchaînement de victoires aussi inattendu que savoureux. Le moment est venu de porter le coup de grâce. A l’image du mois de février, mois au cours duquel le 5-3-2 de Francis Gillot faisait des siennes, tout le monde craint les Marine et Blanc en ce moment. Tous les amoureux du football sont impressionnés par le travail effectué par le coach et son staff. Tous se demandent où aurait bien pu s’arrêter Bordeaux si la saison s’était terminée en août. Malheureusement, on ne le saura jamais.

 

Bon nombre d’observateurs voient Bordeaux gagner à Sainté. De Baup à Dugarry, en passant par Papin, tous misent sur une victoire bordelaise. Néanmoins, comme le rappelle très justement le pseudo Very vert, sur un match tout est possible : “Sur la dynamique, il n’y a pas photo, Bordeaux est largement favori. Maintenant, sur un match…” Évidemment, sur un match tout reste envisageable.

 

Malgré tout, les joueurs de Christophe Galtier ne semblent plus avoir le ressort nécessaire pour mettre le dernier coup de collier et gagner ce match couperet. Physiquement, ils n’ont ni le coup de rein, ni l’accélération qui doit leur permettre de faire la diff’. Psychologiquement, ils paraissent à bout de nerfs. Christophe Galthier s’en prend de manière virulente aux arbitres lorsque ces derniers font des erreurs, et les joueurs – Ruffier (photo Icon Sport) est le dernier en date – perdent les pédales et dilapident tous leurs efforts en multipliant les contre-performances (deux défaites et nul sur les trois derniers matches).

 

 

Ruffier et Janot unis dans la boulette…

 

 

 

Les supporters stéphanois misent sur le chaudron vert…

 

 

Ces mauvais résultats, les supporters stéphanois n’en ont cure. Il fondent beaucoup d’espoirs sur l’ambiance de dimanche, et principalement sur leur Kop mythique des Magic Fans. Le chaudron vert est un stade bouillantissime. Ça n’est pas une nouveauté. A Saint-Etienne, le foot est une religion et la fréquentation de leurs forums l’a un peu plus confirmé. Le peuple Vert y croit dur comme fer et compte bien jouer son rôle de douzième homme.

 

A l’instar du pseudo lud the lad qui déclarait : “On va leur marcher dessus. Et en route pour la joie !” ou de Wolf qui ajoutait : “Contre Bordeaux ça va être une ambiance de feu. J’espère que toutes les personnes présentes au stade vont s’arracher les cordes vocales. J’espère qu’on aura un petit moment de bohneur pour une fois…”, nombreux sont ceux qui croient en la victoire et souhaitent se débarasser de la concurrence venue du sud-ouest.

 

 

Les Girondins et leur grande forme ne leur font pas peur. Ils n’ont qu’un objectif en tête : battre bordeaux et se venger de l’élimination aux penalties en Coupe de France, le 7 janvier dernier. Le pseudo Peru le batard l’a mauvaise et le fait savoir : “J’espere surtout qu’on va se venger de Bordeaux , leur victoire en CDF me reste en travers de la gorge et j’ai encore l’image d’Henrique la petit p*** et de Carasso qui chambrent presque le KS apres leur victoire !” Au moins, c’est clair.

 

 

Dimanche encore, les Magic Fans seront chauds

 

 

…et les absences bordelaises

 

Autre point positif pour eux, Bordeaux devra faire sans plusieurs de ses hommes – blessés ou suspendus – et ça, les stéphanois ne le savent que trop bien. La plupart des supporters foréziens misent sur ces absences pour l’emporter dimanche. Le pseudo Alexsio le rappelait très justement dans son commentaire, ce matin. “Les absences de Henrique, Maurice-Belay et Jussiê sont une chance, déclarait-il avant d’ajouter sa crainte de certains autres joueurs tout aussi dangereux à ses yeux, Il faudra que les Verts empêchent Obraniak et Plasil d’organiser je jeu. Si le milieu bordelais prend le dessus c’est mort.”
Alexsio est rejoint par le pseudo Leforezlibre qui lui aussi compte bien profiter des absences bordelaises : “Bordeaux sans Henrique, NMB et Jussiê, c’est nettement plus prenable ! J’espère bien que Sainté va en profiter !”

 

Quant à Batard77, il veut voir un beau match et, bien sûr, que son équipe l’emporte : “Bordeaux ne peut pas se contenter d’un match nul. Je trouve que c’est une bonne chose car je craignais une équipe défendant à outrance. Ça devrait être un beau match car les 2 équipes DOIVENT gagner (du moins, au coup d’envoi). Ca va être tendu du string à Geoffroy-Guichard.”

 

 

Un beau match, des buts, du jeu, du suspense, on veut tous cela. Mais, à vrai dire, peu importe ce que pensent les supporters adverses ou les spécialistes du ballon rond, Bordeaux devra s’arracher, en jouant bien au ballon ou pas d’ailleurs, et ne pas galvauder tous les efforts produits pour revenir de si loin. Rappelons-nous d’où nous arrivons et ne gâchons pas cette superbe opportunité de revenir au premier plan.

 

 

Allez Bordeaux !

 

 

 

Crédit photo : AFP, Icon Sport