Bernique ! Les Bretons ne lâcheront rien…


 

Décidément les Bretons aiment les chapeaux… non seulement ronds mais également chinois… Il le faut quand on va à la pêche aux “berniques” ou encore aux “couteaux, palourdes, moules, praires, tellines” ! … “Bernique”, au départ on pense effectivement au coquillage, qu’on appelle aussi « patelle ». C’est un mollusque qui vit, sous sa coquille en forme de chapeau chinois, fixé sur les rochers. On en trouve le long de nos littoraux mais à l’évidence surtout en Bretagne… Parce qu’elle – la “patelle” ou “bernique” est un nom féminin – s’agrippe bien fort, on baptisait les personnes « collantes » du même nom !

 

Les joueurs de Willy Sagnol sont donc avertis, eux qui déclarent que ce dernier match avant la mini trêve internationale devra se solder par une victoire au Moustoir… “Bernique” répondent les bretons !… “On ne lâchera rien” la “patelle” ment-elle quand elle adhère grâce à une ventouse sur toute surface rocheuse ou même synthétique ? …têtue comme les bretons elle retourne exactement à l’endroit où elle était quand, par hasard, on la déplace…

 

Nos Girondins auront donc fort à faire, l’équipe Lorientaise est collante et ne décroche que rarement… une seule fois à ce jour contre Saint-Etienne réussissant un match au “couteau” ; par contre victoires contre Caen (2-0) contre Angers (3-1), un nul contre Bastia (1-1)… Ils adorent quand en face ce sont justement des… “moules” ! Les hommes de Sagnol ne devront en aucun cas ressembler à des “marinières” ou se comporter comme telles, mais plutôt avoir la “frite” !

 

Waris contre Monaco

 

Lorient est donc une équipe solide, qui réussit même quelques belles rencontres à l’extérieur et pas chez n’importe qui… une victoire à Monaco (3-2) et un bon match nul à Lyon (0-0) ! Par contre “Palourde”, aura été sa performance à Reims qui, il est vrai, avait été en réussite en ayant fait le boulot quoi de plus normal quand on possède un un “Bulot” dans son effectif  (défaite 4 à 1)…

 

Dernier revers en date, c’est à Montpellier (2-1) ce qui a permis à Rolland Courbis pourtant fermé comme une “huître”, de déguster un bon plat de fruits de mer évitant quand même les “couteaux”, les “amandes” qui lui avaient déjà été servis depuis le début de saison par ses détracteurs au sein même de son club !

 

Défaite en travers de la gorge pour cette équipe bretonne, car sur l’ensemble du match un partage des points aurait été des plus logique, mais la logique en football… bernique !

 

 

Moukandjo et Waris

Le FC Lorient Bretagne Sud est présidé par Loïc Ferry a terminé la saison dernière à la 16ème place avec comme meilleur buteur J.Ayew (12 buts) parti à l’inter saison en Angleterre (Aston Villa)… avec Audard (fdc) Autret (Lens) Bruno (Evian) Coutadeur (fdc) Derrien (Avranches) S Diallo (rp)… Arrivées de M.Fofana (Lillestöm Norvège) Paye (Dijon) Réale (Arles Avignon) Al. Traoré (Monaco) A.Waris (Trabzonspor Turquie) B.Moukandjo (Stade de Reims ).

 

Les hommes de Ripoll occupent actuellement 10ème place de la Ligue 1 avec le même nombre de points (10) que les Girondins… différence de buts de 0 contre -2 aux bordelais, 3 victoires dont deux à domicile 2 nuls dont 1 à domicile, 3 défaites dont 1 à domicile… L’attaque : 11 buts dont 5 à domicile, la défense : 11 buts concédés dont 8 à domicile… Un duo offensif à surveiller avec Waris (2 buts) et Moukandjo (3 buts)…
Le groupe retenu par Rastoll :

Lecomte, Chaigneau – Gassama, Paye, Lautoa, Koné, Touré, Bellugou, Le Goff – Jouffre, Philippoteaux, Mulumba, Mesloub, Ndong, Barthelmé, Bouanga – Moukandjo, Waris. 
Bordeaux n’est pas fatigué !

 

Il faut dire que nos Girondins avaient retrouvé quelques couleurs contre Lyon avec une victoire qui aurait pu être encore plus large, tellement ils ont eu la maîtrise du jeu, avec un Clément Chantôme rayonnant et un Wahbi Khazri au sommet de son art… bref la gifle à Nice aura certainement servi à redescendre sur terre… un pavé dans le jardin Bordelais puisque même l’acteur Dujardin tourne actuellement “Brice de Nice 3” à… Bordeaux en se regardant dans une miroir d’eau !

 

On attendait donc, en ce milieu de semaine, confirmation de cet état d’esprit retrouvé, en Europa Ligue cette fois-ci avec ce déplacement lointain et plus que délicat près de l’Orient (déjà) contre Rubin Kazan… La confirmation a été bien présente puisque nos joueurs ont effectué le match qu’il fallait et auraient pu, avec un peu plus de réussite, ramener les trois points… Le regretteront-ils au moment du décompte final ? C’était l’interrogation que chaque observateur devait se poser à la fin de cette rencontre, mais une chose est sûre, Bordeaux a retrouvé ses valeurs et surtout du caractèr …

 

 

Willy Sagnol

 

 

Il est toujours angoissant pour un sportif de haut niveau de remettre un “bleu” de chauffe, impression que ce soit punitif, mais pourtant il est indispensable de ne pas perdre le fil… le plus grand danger d’en prendre “une” justement, c’est de décompresser en se la jouant facile !

 

Ce dimanche Lorient sera un autre tapis d’Orient, synthétique cette fois, où il faudra s’adapter pour un nouveau scénario, s’orienter justement vers le jeu qui est l’arme essentielle de l’adversaire du jour… les hommes de Rastoll n’en sont pas avares, on devrait y prendre du plaisir, ce n’est pas souvent de voir des équipes joueuses dans notre championnat de Ligue 1 !

 

Dans quel état de fraîcheur se présenteront les hommes de Willy Sagnol ? Ce dernier répond tout naturellement “Bordeaux c’est tout sauf une équipe fatiguée, comme on a pu le voir face à Kazan, contre Lorient c’est un dernier coup de collier à mettre, on s’est bien préparé sur le terrain synthétique du Haillan”…

 

Bien évidemment on espère que ce ne sera pas une promenade des Anglais, on a déjà donné… mais c’est une étape importante sur le long chemin encore à parcourir jusqu’à “St Jacques”… un succès serait en tout cas l’occasion de prendre un peu de hauteur au classement… malheureusement il faudra faire avec de nouvelles absences comme Crivelli suspendu ou encore Chantôme qui avait réussi deux matches parfaits (les meilleurs depuis son arrivée) contre Lyon et Kazan…

 

La pêche à la “telline”

 

 

Crivelli absent, cela donnera l’occasion à Willy Sagnol de “repêcher” Thelin à la pointe de l’attaque Bordelaise… l’entraîneur bordelais n’a pas changé d’avis, il reste persuadé qu’Issac est un joueur d’avenir il en possède toutes les qualités… pourtant pas breton, “bernique dit-il, comme le coquillage il ne lâche rien”

 

Et quel coquillage ! … La pêche à la “telline” en Bretagne est une des composantes dominantes de la pêche à pied professionnelle même si l’espèce ciblée est moins connue que la coque ou la palourde. La “telline” (Donax trunculus) est ce petit coquillage bivalve vivant enfoui sous le sable et dont on retrouve fréquemment les coquilles vides sur les plages ; en espérant ne serait-ce qu’en trouver qu’une, bien pleine, avec trois points dedans !

 

 

 

 

 

Adam Ounas première !

 

Le groupe :
Carrasso, Prior – Gajic, Guilbert, Pablo, Pallois, Poundjé, Yambéré – Khazri, Plasil, Poko, Saivet, Traoré, Ounas – Jussiê, Maurice-Belay, Rolan, Kiese Thelin.

 

Bon match à toutes et à tous !

Allez Bordeaux, Allez !

 

Francis dit Napeso