JLT « Pas vu le même match »

Nouvelle déconvenue pour le président bordelais, Jean-Louis Triaud avec cette défaite à Lens. Interrogé après la rencontre, il ne manque pas de tacler ses joueurs, et notamment le défenseur central Marc Planus, suite à ses déclarations après cette rencontre.

 

 

 

 

«Bordeaux perd-il ce match parce qu’il a encore souffert de panne offensive?

S’il n’y avait eu qu’une panne offensive. C’est vrai, qu’on a eu des occasions. Mais ce que je retiens, c’est l’absence d’agressivité. On a vu des joueurs qui géraient un match comme si l’adversaire leur était supérieur. Or ce sont les joueurs lensois qui auraient dû jouer avec la peur au ventre. Il fallait en profiter pour mettre la pression. Ce que nous n’avons pas su faire. J’espère que cette victoire sauvera Lens. Et si cela ne suffit pas, je rassure le public lensois: en deuxième division, il y aura des équipes visiteuses qui montreront autre chose que ce que Bordeaux a montré ce soir (mercredi).

 

Il n’y avait pas l’état d’esprit que vous attendiez. Pourtant Marc Planus dit avoir vu un bon Bordeaux…

On n’a pas vu le même match. S’ils sont contents d’eux tant mieux. Moi, ce n’est pas tout à fait mon cas. Je m’attendais à autre chose. Il faut faire avec.

 

Comment expliquez-vous que Bordeaux joue bien il y a un mois à Lille (1-1) et n’y parvient plus ensuite?

J’ai du mal à comprendre. On vient ici (à Félix-Bollaert) attentiste. On manque de percussion. A croire qu’on est une équipe caméléon. On se met au niveau de nos adversaires. Quand ils sont moyens, on est moyen. Quand ils sont bons, on est bon. Et quand ils sont mauvais, on est mauvais.»

 

 

Source: France Football