« Finir sur une bonne note »

Au lendemain de la défaite à Toulouse, Geraldo Wendel s’est livré au site officiel et ne cache pas sa déception concernant  cette nouvelle désillusion.

 

 

 

 

Bonjour Geraldo ! Difficile face à Toulouse, Bordeaux a cédé sur 2 coups de pied arrêtés…

Geraldo Wendel : C’est difficile depuis le début de la saison, pas seulement face à Toulouse. Nous vivons une saison très très compliquée. Nous recevons Montpellier et nous allons essayer de faire le maximum pour bien la finir devant nos supporters. En espérant que la saison prochaine se passe mieux.

 

Florian Marange disait « on n’y est plus mentalement ». C’est vrai qu’il a suffit d’une frappe cadrée toulousaine en 1ère mi-temps pour encaisser un but…

Oui. Même si nous ne sommes pas biens, nous perdons sur 2 coups de pied arrêtés et c’est dur. Nous avons eu des occasions mais encore une fois, nous ne les avons pas converties. Je sais que ce n’est pas bien de dire cela mais nous attendons au plus vite que la saison se termine.

 

Le match face à Paris a été très éprouvant physiquement. Il s’est joué sous une forte chaleur. Etiez-vous fatigués ?

Non, non, je ne pense pas. Nous avons bien fini le match. Nous avons eu des occasions lors des 20 dernières minutes. Ce ne sont pas les 3 matches en 10 jours qui nous ont compliqués la tâche contre Toulouse. C’est l’ensemble de la saison.

 

C’est incroyable de laisser 6 points à Toulouse et d’en prendre 6 au PSG !

Nous avons été bons contre les 5 premiers du championnat. Peut être que nous pensons que nous allons battre les autres équipes avec facilité et nous ne faisons pas les efforts qu’il faut. Au final, nous encaissons toujours des buts et nous sortons du terrain avec zéro point.

 

L’équipe peut-elle faire un dernier effort et se remobiliser pour la réception de Montpellier ? Vous avez beaucoup de choses à vous faire pardonner et cela peut être l’occasion devant votre public.

C’est le dernier match et nous serons attendus à la maison. Les supporters veulent une réaction. A nous d’être solides, présents et d’essayer de finir sur une bonne note.

 

Vous encaissez des buts sur coups francs de manière assez fréquente. Est-ce un problème de concentration ?

Non. A mon avis, nous n’avons pas pris beaucoup de buts cette saison sur coups de pied arrêtés. Au contraire, nous marquons beaucoup dans ce domaine. Mais à chaque fois que nous jouons contre les Toulousains, ils marquent souvent sur des combinaisons. Au match aller, c’était pareil. Nous n’avons pas été assez costauds et attentifs pour rivaliser avec le TFC.