Feindouno : “Ce jour-là, Baup m’a dit de nous faire gagner”

 

llacer-rabesandratana-feindouno-1999

 

Il y a 17 ans, les Girondins de Bordeaux étaient champions de France à la dernière journée face au Paris Saint Germain. Le buteur héroïque en fin de match, Pascal Feindouno, évoque à travers une interview France Football son but et la délivrance après la rencontre.

 

« Ma carrière a débuté grâce à ce match. Je ne dirai jamais assez merci à Elie Baup, mon papa spirituel. Il m’a fait confiance car, à l’époque, je n’avais pas ma place. Je jouais les cinq ou les dix dernières minutes à chaque fois. Ce jour-là, il m’a dit de nous faire gagner. Je mets le petit pointu entre les jambes de Bernard Lama. Et pour mettre un but à Lama à l’époque, il fallait se lever tôt. Le dieu du foot était avec moi. Et ça restera un moment inoubliable. Je garderai en tête le retour à Bordeaux après le match. C’a été la fête jusqu’au matin. C’était dingue […] J’y repense quand je regarde un match où il y a 2-2. Je me dis que j’étais là pour mettre le troisième ! ».