Triaud : “J’attends une révolte, on ne peut pas continuer comme ça”

Jean-Louis Triaud iconsport_guy_090814_66_35

 

Voici la réaction, en avant match sur beIN Sports, de Jean-Louis Triaud présent à l’échauffement. « Oui j’attends une révolte bien sûr, on ne peut pas continuer comme ça, surtout contre des adversaires à notre portée. Je demande à ces garçons de juste être à leur niveau à titre individuel et de se souvenir que le football est un sport collectif. Une équipe comme Troyes, lorsqu’elle vient ici, n’a rien à perdre. C’est à nous de faire ce qu’il faut : être discipliné, organisé… Enfin tout ce qu’on ne fait pas, ou par intermittence depuis le début de la saison […] Je pense que c’est la peur de mal faire qui doit nous inhiber, en plus d’assumer le rôle de favori. Un match ça se gagne avec les jambes mais d’abord avec la tête et je crois qu’on l’a oublié […] Derrière, on est bas pour défendre, devant on est haut pour marquer… Il faut revenir à des bases simples. Encore une fois ça se gagne d’abord dans la tête, c’est un jeu de stratégie aussi […] Onzième journée ? Il en reste 27… Il peut encore se passer une foule de choses. Ce qu’il faut c’est simplement qu’on retrouve ces valeurs du sport collectif […] Si ça se passait mal ? Qu’est-ce que tu veux qu’on fasse ? Qu’on les amène tous au milieu de la rivière et qu’on les coule tous ? Il faudra continuer et se reprendre, de toute façon des mauvais passages on en a toujours eus. Ce qu’il faut c’est travailler pour se remettre dans le bon sens, le mental, l’intelligence de jeu et la réflexion… ».

 

Retranscription Girondins4ever