Carrasso connait le pourquoi de l’irrégularité bordelaise

Cedric Carrasso

 

Cédric Carrasso a analysé le pourquoi du comment de l’irrégularité bordelaise, capable de gagner un match avec brio ou de montrer un beau visage, puis de sombrer trois jours plus tard. Voici son explication, intéressante, livrée en conférence de presse d’avant match.

 

“C’est le yoyo qui est assez important. Tu vas en mettre trois contre Lyon, Monaco, tu en prends six à Nice, tu en prends quatre contre Caen. Le différentiel est assez incroyable et ça me fait dire une chose. Je pense qu’on a du mal à passer d’une étape à une autre tous les trois jours. C’est-à-dire qu’on fait un bon match contre Liverpool, on dirait qu’on y reste dessus pendant trois jours. C’est bien, et on continue de se dire que c’est bien, mais on est déjà à l’échauffement face à Caen, et oh merde, il y a le match. Quand il y a le feu, on se prépare bien, et là on fait un super match. Et après on reste sur ce match… A ce niveau-là, les joueurs ont du mal à basculer sur autre chose dès qu’on a fini le match. Là, Bastia, je suis rentré chez moi après Caen, je me suis plongé immédiatement dans Bastia-Bordeaux. La préparation est faite que pour Bastia. Si pendant deux jours on ne fait que penser à Caen, on ne doit pas penser comme ça. Les supporters, les gens qui travaillent au club qui sont inquiets quand ils voient ça, c’est normal. Mais en tant que joueur professionnel, dès que le match est fini, il faut passer à autre chose. Je ne dis pas qu’il faut oublier, mais par contre de ressasser sans cesse jusqu’à l’échauffement de Bastia, ça n’aidera pas. On n’a pas une équipe avec un caractère suffisamment fort pour pouvoir s’attarder sur le match précédent”.

 

Il rejette en tous les cas l’hypothèse d’un manque d’envie de ses coéquipiers. “Je ne peux pas dire qu’ils n’ont pas envie, je ne vois pas un joueur de football qui arrive sur un terrain en se disant qu’il n’a pas envie, ce n’est pas possible. Mais par contre, sur le moment quand c’est difficile, est-ce que tu es capable de te mettre minable ou pas ?! Ça, c’est individuel. On pourra faire toutes les réunions du monde, discuter tant que tu veux, c’est individuel”.

 

GirondinsTV

Retranscription Girondins4ever