Stéphane Martin : “Pour ce budget, il ne faut pas nécessairement un mécène, cela se construit petit à petit”

Stéphane Martin

 

Avec l’émergence de gros budgets au niveau de la ligue 1, les Girondins de Bordeaux sont-ils “largués” ?  Stéphane Martin a répondu à cette question sur GOLD« On est largué en termes de budget par rapport à Paris, Monaco. Marseille et Lyon ont des budgets plus importants que le nôtre, mais si on prend Lyon, c’est un club qui l’a mérité. Quand Jean-Michel Aulas est arrivé, c’était plutôt un club qui luttait pour le maintien. Quand j’étais gamin et que j’allais au stade, quand Lyon venait ce n’était pas un épouvantail. Ils ont commencé à émerger un peu à la fin des années 90. Cela veut dire que pour arriver à ces budgets, ce n’est pas nécessairement du jour en lendemain avoir un mécène ou un gros investisseur, cela se construit petit à petit. Puis, ils ont réussi à enchaîner les qualifications en Ligue des Champions, petit à petit, on peut augmenter le budget. Aujourd’hui, une qualification européenne a un impact énorme sur le budget, et elle l’aura encore plus dans le nouveau cycle de droits TV puisque sur la période 2018-2021, une participation en Ligue des Champions ce sera au minimum 50 millions d’euros. L’Europa Ligue sera aussi un peu mieux dotée. C’est en arrivant petit à petit à se qualifier plusieurs fois, qu’on pourra augmenter le budget. On a un budget inférieur à l’OL et l’OM donc être derrière eux… Ce n’est pas une fatalité, mais ils ont quand même plus de moyens ».

 

GoldFM

Retranscription Girondins4Ever