Le groupe d’investissement américain serait à la recherche d’une centaine de millions pour acheter les Girondins

Nicolas de Tavernost et Jean-Louis Triaud

 

Dans son édition du jour, le journal L’Equipe a décidé de se pencher sur le projet de rachat des Girondins par des investisseurs américains. Il s’agit de la société General American Capital Partners, implantée à Miami, qui souhaiterait reprendre les droits du club au scapulaire. Le quotidien français raconte que le groupe est “à la recherche d’une centaine de millions d’euros pour boucler l’opération avant la fin de la saison et amorcer son plan de relance”. A la tête de ce projet, on retrouverait Joseph DaGrosa (directeur de General American Capital Partners) ainsi qu’Hugo Varela (un agent) et Tony Munoz (directeur sportif de Getafe de 2008 à 2017). A cela, on rajoute un point financier important : la vente de Malcom cet été. Cette dernière “pourrait servir de variable d’ajustement et favoriser un terrain d’entente”. Là aussi, ce dossier risque d’être bouillant en fin de saison…

Pour conclure à ce sujet, l’actionnaire majoritaire actuel de Bordeaux, Nicolas de Tavernost, a annoncé qu’il devrait s’exprimer dans le journal régional dans la semaine. Il a d’ailleurs posé ses conditions sur ce rachat, que “ses possibles successeurs s’engagent à assurer un budget au moins équivalent à celui des Girondins actuellement pendant les cinq prochaines années”. On devrait en savoir encore un peu plus très prochainement.