Nicolas Maurice-Belay : “Je me suis inscrit à Pôle Emploi. Dans ma tête, j’étais toujours footballeur, mais dans le doute complet à tous les niveaux”

Nicolas Maurice-Belay et Diego Rolan

 

Après sa fin de contrat avec les Girondins de Bordeaux, Nicolas Maurice-Belay est un peu resté dans la région, puis a fait un essai non concluant à Toulouse. le natif de la région parisienne est finalement rentré chez lui, puis a finalement retrouvé un club, Bergerac, il y a quelques jours.

“Après Bordeaux, j’ai voulu faire un essai à Toulouse. Mais ma blessure au cartilage du genou n’était alors pas bien consolidée. J’étais alors dans une situation bâtarde puisque je cherchais à retrouver un club après six années à Bordeaux. Je n’avais pas joué en L1 depuis un certain temps, juste quelques matches avec la réserve en CFA. Je suis esuite rentré en région parisienne, je suis revenu chez moi, à Boissy Saint-Léger. Je me suis inscrit à Pôle Emploi. Dans ma tête, j’étais toujours footballeur, mais dans le doute complet à tous les niveaux. Mais j’ai réussi à refaire surface grâce à un préparateur physique, Karim Lecannelier, que je remercie. C’est lui l’architecte de mon retour. On est reparti de zéro, il a «reconstruit» mon corps de A à Z. Chaque matin, je traversais la banlieue pour bosser avec lui à Suresnes. Une vraie bouffée d’oxygène !”.

France Football