Trois ans de prison dont un ferme requis contre Souleymane Diawara

Ca y est, Souleymane Diawara connait son sort. Pour cette affaire d’extortion, l’ancien défenseur central des Girondins de Bordeaux et de l’Olympique de Marseille a pris trois ans de prison dont un an ferme. La même peine a d’ailleurs été requise contre son frère Adama. Le jugement devrait être mis en délibéré.

« Nul ne doit se faire justice à soi-même » a justifié le procureur de la République Stéphane Kellenberger rapporte L’Equipe, celui-ci estimant que l’ancien défenseur central était « l’instigateur » de l’extorsion.