Christophe Pierrel : “Je vais être franc avec vous, plus les Girondins gagnent et jouent des matchs supplémentaires, plus SBA perd de l’argent”

Christophe Pierrel, président de la société SBA, pour 20 minutes, a présenté les chiffres de 2019 à la presse concernant le Matmut Atlantique. Avec la réussite des concerts d’envergure, ou encore l’organisation de demi-finale de Top14, le bilan de 2019 est meilleur que les années précédentes. Mais il ne s’en cache pas, plus il y aura de matches des Girondins de Bordeaux, plus il aura de difficulté à organiser des événements. “Je vais être franc avec vous, plus les Girondins gagnent et jouent des matchs supplémentaires, plus SBA perd de l’argent. Pourquoi ? Parce que je peux moins organiser de séminaires, de conventions, de concerts ou d’activités commerciales. Après bien sûr que je souhaite que le club soit au top […] D’autres moyens pour faire plus de recettes ou plus d’économies ? On peut toujours faire mieux. En 2020, on pourrait rediscuter de certaines choses comme de l’entretien de la pelouse. Aujourd’hui, les exigences sont beaucoup élevées qu’en 2015. Les Girondins pourraient participer à ces nouveaux frais. On va aussi revoir l’Union Bordeaux-Bègles”.