Affaire Naoufel Khacef : Eduardo Macia impliqué ?

Hamri Yahia en compagnie de Naoufel Khacef le jour de sa signature, une des personnes concernées par la plainte de Mehdi Aït Ahmed

Comme nous vous l’avions révélé, (lire ICI), le journaliste indépendant Romain Molina venait confirmer (lire ICI) que de nouvelles histoires d’agents étaient venues se greffer au dossier Naoufel Khacef et accusait ouvertement Éduardo Macia d’y être mêlé.

Nous avons pu joindre par téléphone l’agent sportif FFF Mehdi Aït Ahmed qui confirme avoir été l’agent ayant permis au joueur de s’engager à Bordeaux et qui confirme également l’implication d’Éduardo Macia.

Interrogé au sujet des différents intermédiaires mêlés à l’opération, Mehdi Aït Ahmed nous explique que quelques semaines après avoir rencontré le joueur en Algérie, il apprenait qu’un mandat produit par le directeur général du NA Hussein Dey permettait à plusieurs personnes de venir s’inviter sur ce dossier.

Mehdi Aït Ahmed affirme que le nom de la coiffeuse dont parle Romain Molina figure sur le mandat en question. S’il ne peut confirmer que celle-ci aurait finalisé le transfert car elle n’en a « ni le pouvoir, ni les compétences », il confirme néanmoins que cette personne aurait traité illégalement avec Éduardo Macia dans le cadre de cette opération et chercherait aujourd’hui à récupérer illégalement la gestion du joueur.

C’est dans cette mesure que la direction juridique des Girondins de Bordeaux a été officiellement contactée par Mehdi Aït Ahmed « avant et après » la finalisation du transfert. L’agent nous précise qu’il souhaite faire confiance dans un premier temps à la direction juridique du club avec laquelle il espère une « collaboration amiable et surtout de bonne foi » puisqu’il estime que le rôle de celle-ci est de « défendre avant tout l’intérêt supérieur de l’Institution plutôt que de chercher à préserver des intérêts personnels ».

Dans le cas contraire, il se déclare prêt à saisir la justice contre Éduardo Macia et contre « toute personne physique ou morale intervenant sur ce dossier qui viendrait nuire à mes intérêts en se mettant à la faute sur le plan légal ».

Selon nos informations, une mise en demeure aurait d’ores et déjà été envoyée à Éduardo Macia par l’avocat de Mehdi Aït Ahmed. Ce dernier n’a pas souhaité nous confirmer ou nous démentir l’information.