Bixente Lizarazu : « Ce club ne peut pas disparaître. Il y aura forcément à un moment donné un projet cohérent, avec des gens sérieux, qui resteront la tête sur les épaules, humbles »

Bixente Lizarazu, dans le marasme actuel aux Girondins de Bordeaux, a voulu donner une note d’optimisme aux supporters bordelais.

« Je vais essayer d’être optimiste en parlant de quelque chose qui était triste à l’époque, mais qui est maintenant un souvenir gravé dans la mémoire des supporters des Girondins. On est descendus en deuxième division pour des raisons administratives et financières. J’ai vécu ça. Ça a été douloureux de descendre en D2 mais on a réussi à remonter tout de suite. On a réussi d’abord parce qu’il y a eu une solidarité qui s’est mise en place, et on a réussi à construire une belle équipe. Et puis on avait tous envie de faire remonter ce club parce que les Girondins de Bordeaux, c’est un club historique de la Ligue 1. Pour moi, quoi qu’il se passe, et même si un jour il faut repasser par la D2, je suis certain que les Girondins de Bordeaux remonteront parce que le football est fort en Aquitaine. Les Girondins sont enracinés en Aquitaine, et je suis certain que ça repartira. Là, c’est une période très instable, troublante, parce qu’on subit un peu cette mondialisation du foot. Jusqu’à présent M6, on pouvait presque le considérer de local de par ses origines. Là, on se retrouve avec des actionnaires étrangers. Les Girondins de Bordeaux ne sont pas les seuls, et on est dans cette mondialisation avec des mots nouveaux comme le trading, qui ne plait pas beaucoup aux supporters, et à moi non plus. Notamment si c’est fait de façon systématique… En France, on sait qu’on ne peut pas garder les meilleurs joueurs parce qu’on a moins de moyens que les équipes étrangères. Mais pour en revenir aux Girondins, ce club ne peut pas disparaître. C’est un club qui a un enracinement dans le football trop important, une image trop forte dans le football français. Il y aura forcément à un moment donné un projet cohérent, avec des gens sérieux, avec des gens qui resteront la tête sur les épaules, d’être humbles. Dans le but de faire à nouveau rêver tes supporters et qu’il y ait une âme dans ce club, une identité, pour qu’on soit à nouveau fier de ce que ce club réalise. Ce n’est pas forcément redevenir Champion de France, mais partir au stade en se disant ‘j’aime mon équipe et j’ai hâte de savoir quel résultat elle va avoir ce soir’. Avoir cette excitation d’avant match, et d’être fier de tes joueurs, retrouver ça. Pour moi, c’est la première étape ».

GoldFM

Retranscription Girondins4Ever