Badou Sambague : “C’est une étape importante pour lui, dans la mesure où il a choisi de s’engager avec les Girondins depuis très jeune”

Le conseiller/avocat de Sékou Mara, Badou Sambague, est revenu sur la signature de l’attaquant en faveur des Girondins de Bordeaux, son premier contrat professionnel d’une durée de 3 ans.

“Au lieu de parler d’aboutissement, on va dire plutôt que c’est une belle étape. C’est une étape importante pour lui, dans la mesure où il a choisi de s’engager avec les Girondins depuis très jeune et qu’avec sa famille, ils avaient longuement réfléchi au projet qu’il devait choisir par rapport à Sékou. Quand ils ont pris cette décision, elle était totalement réfléchie et elle a été faite avec une vraie conviction. Signer un contrat avec Bordeaux, c’est grande étape, c’est important pour lui mais ce n’est pas une finalité. Je pense qu’il en est conscient. Il a été au travail bien avant de signer ce contrat-là et ça le pousse encore plus à travailler de manière plus dure pour atteindre ses objectifs […] Dans une période comme celle-ci, les familles et les joueurs ont besoin de savoir quel est le projet du club : est-ce qu’il y a une certaine stabilité, est-ce qu’il y a aussi une volonté de permettre aux jeunes de montrer leurs qualités ? Je pense qu’il y avait besoin d’avoir cette visibilité et quand le club a demandé à ce qu’un certain nombre de jeunes, dont Sékou, reprennent avec les professionnels, cela montrait également une direction et une volonté de leur permettre de montrer leurs qualités. Des jeunes comme Sékou ont besoin d’avoir cette possibilité d’être confronté au haut niveau, pour se tester, pour travailler les domaines à perfectionner. Il y avait besoin d’avoir un peu plus de visibilité sur ce point. Ce n’est pas avoir des garanties car on n’en a jamais dans le football mais d’avoir la visibilité d’une projection qui pourrait être la sienne au sein du club. A partir du moment où cette projection correspondait exactement à ce qu’il avait eu il y a 3 ans et demi quand il a signé son contrat avec les Girondins, les voyants étaient tous au vert et on pouvait avancer dans le bon sens. C’était une bonne chose aussi de le faire concilier avec ses 18 ans, au moment où toute sa famille était présente dans la région bordelaise, pour avoir tout le monde et valider cette étape importante pour nous”.

Badou explique que l’attaquant bordelais est également bien entouré. “Je pense que Sékou a une chance énorme avec sa famille, c’est que contrairement à ce que l’on peut voir dans beaucoup de situations, sa famille ne fait pas une obsession du fait qu’il devienne footballeur ou le meilleur joueur. Je pense que c’est aujourd’hui ce qui fait sa force. Il a une famille qui est très terre à terre, que ce soit son papa ou sa maman. Quelle que soit la notoriété qu’ils peuvent avoir, ils ne le mettent pas dans une situation de réussite absolue dans le monde du football. Il conserve l’aspect de compétition tout en gardant le plaisir. C’est quelque chose qui est difficile dans le monde du football et il a la chance d’avoir autour de lui des parents comme ça qui sont dans cette direction-là. Ils veulent d’abord qu’il s’épanouisse en tant qu’homme avant de s’épanouir en tant que footballeur. Parce qu’en étant épanoui en tant qu’homme fera de lui un footballeur épanoui dans tous les cas”.