Rodrigo Castro : “J’ai joué mes six premiers mois en réserve et ils m’ont fait un contrat de cinq ans, parce que ça allait très bien”

Vous vous souvenez peut être de Rodrigo Castro. Passé par les Girondins de Bordeaux, le jeune argentin n’a pas réussi à s’imposer, la faute à des problèmes avec son passeport et de graves blessures. S’il avait décidé à l’époque de rentrer dans son pays natal et de prendre sa retraite, il a finalement aujourd’hui relancé sa carrière et joue dans le football chilien. Lors d’une interview, il est notamment revenu sur son arrivée à Bordeaux. “A 13 ans, je suis allé jouer au Proyecto Crecer, une école de football qui entretient des relations avec Bordeaux en France. J’étais allé essayer différents clubs et à 14 ans ils m’ont proposé d’aller en Italie pour un test à l’Udinese. J’ai voyagé en Italie et j’ai fini par rester. Mais depuis que j’étais à Crecer, qui est une succursale de Bordeaux, ils m’ont découvert et ne m’ont pas laissé partir. Là j’ai fini par aller à Bordeaux. J’ai voyagé tous les deux ou trois mois en France et je suis resté un mois, j’ai joué et ils m’ont vu. C’était comme ça de 14 à 17 ans, quand ils m’ont dit qu’ils m’aimaient et qu’ils allaient me faire un contrat professionnel […] Je suis venu seul en France et les premiers mois j’ai vécu seul. J’ai également passé deux ans chez Emiliano Sala, jusqu’à ce qu’il soit prêté et qu’il commence sa carrière. Nous avons partagé un bon moment à Bordeaux et il m’a laissé un très bon souvenir. Là, j’ai joué mes six premiers mois en réserve et ils m’ont fait un contrat de cinq ans, parce que ça allait très bien. J’ai commencé à m’entraîner avec l’équipe première et quelques mois plus tard, ils me disent que les papiers étaient faux, que je n’avais pas de passeport pour jouer. Tout a mal commencé là-bas »

Mundo.D