Rolland Courbis : “C’était un joueur à qui tu étais capable de mettre 18/20 et le match d’après 2/20”

Rolland Courbis a donné son avis sur un ancien joueur des Girondins de Bordeaux, Denilson, qui avait été le plus gros transfert à l’époque (32M€) lorsqu’il a quitté Sao Paulo pour le Bétis Séville. “Je pense que son record du montant de son transfert battu à l’époque, car on n’était pas dans les chiffres d’aujourd’hui, je pense que ça ne l’a pas aidé dans sa réussite puisque c’est un joueur talentueux mais fantasque, irrégulier, farfelu, certainement sympathique. Il est resté un an. En un an, tu avais la possibilité de voir des gestes avec une habileté technique, je dirais brésilienne. Et là ce joueur, c’est un bon souvenir mais bon il a fait un an […] Pas convaincu par le joueur ? Je serai convaincu s’il y avait d’autres stats sur une autre durée. Mais un passage, c’est comme un coup de Mistral. D’une année, où je ne pense pas qu’il y ait des stats de malade, c’est un joueur qui avait des qualités mais certaines qualités et qui n’avait pas aussi les qualités qu’il faut avoir, à savoir la constance, la régularité dans la performance. C’était un joueur à qui tu étais capable de mettre 18/20 et le match d’après 2/20. Donc si tu veux, c’est un joueur particulier et en plus qui bat le record de transfert. Pourquoi pas… À choisir, il en faut peut-être un ou deux comme Denilson mais un déjà, ça suffit et il faut le trainer”.

RMC

Retranscription Girondins4Ever