Mawuli Kwaku Avorgah : “Au sein des Girondins de Bordeaux, ce n’est rien que de l’escroquerie en bande organisée”

Ayant vu les informations de Nicolas Morin ayant révélé que l’agent Mehdi Aït Ahmed a été entendu par la Police Judiciaire de Roubaix, lui qui a notamment déposé une plainte pour escroquerie en bande organisée puis exercice illégal de la profession d’agent à l’encontre d’Eduardo Macia, désormais ex-directeur sportif des Girondins de Bordeaux, l’ex-représentant de Thibault Klidje, joueur togolais néo bordelais, monsieur Mawuli Kwaku Avorgah, a souhaité réagir par l’intermédiaire de notre site.

“Au sein des Girondins de Bordeaux, ce n’est rien que l’escroquerie en bande organisée. Je vous l’assure. J’ai eu à rencontrer et discuter en personne au Togo avec Souleymane Cissé et Youcef Boudjemai de l’agence Sportback en novembre 2018. Après que nous étions d’accord que Klidje Thibault voyage en France à Bordeaux pour effectuer des tests, le directeur technique Souleymane Cissé et Sportback étaient au commande du deal. Au lendemain des essais de Thibault Klidje à Bordeaux en fin mai 2019, ce furent des pressions venant de la direction des Girondins représentée par son directeur technique Souleymane Cissé et leur complice Sportback, Youcef Boudjemai qui exigeaient à ce que j’accepte de faire transiter le joueur Klidje Thibault par l’Amical Sportive Mbila Sport, un petit club amateur de 3e division au Congo Brazzaville pour un transfert-relais. Ce transfert-relais, pratique illicite et illégale aux yeux de la FIFA, devrait leur ouvrir la voie de s’accaparer illégalement des montants de transfert ainsi que de toutes les indemnités de formation payables normalement aux clubs togolais ayant contribué à la formation du joueur, conformément au règlement de la FIFA. Tu sens clairement qu’à Bordeaux, pour certains la priorité est plutôt donnée à leurs intérêts personnels. Et dès que j’ai rejeté leur proposition de transfert-relais via Congo Brazzaville, en clair leur escroquerie en bande organisée, ils montèrent le joueur et sa famille contre moi. Or c’est moi qui ai nourri Klidje Thibault, c’est chez moi qu’il venait prendre chaque lundi matin 20.000 FCFA pour manger, et assurer ses déplacements aux entrainements. Normalement, si j’avais accepté d’être complice de cette escroquerie en bande organisée pour déposséder les clubs togolais de ce qui devrait leur revenir de droit, Klidje Thibault se serait engagé à Bordeaux en juin-juillet 2019 et non en janvier 2020. En clair c’est les désaccords entre nous vis-à-vis du passage au club intermédiaire qui a fait traîner le transfert. Et chacun des complices de ce transfert avait un rôle à jouer. Si après trois ou quatre saisons, le joueur parvenait à cartonner et que Bordeaux réussissait à le vendre à 5-6-7-8-9 voire 10 millions d’euros, les 20-25% du futur pourcentage à la revente finiront dans les poches de tous les complices de cette escroquerie en bande organisée, ces fonds passant évidemment par les comptes du club congolais Amical Sportive Mbila Sport”.

Encore une fois, si les personnes citées souhaitent réagir aux propos de l’agent FTF, merci de nous le faire savoir.