Les Tops-Flops Girondins4Ever après Reims-Bordeaux (0-4)

Une nouvelle fois, difficile de ressorti des joueurs du lot, mais cette fois-ci, pour les bonnes raisons. Le schéma tactique (eh oui !) et les joueurs ont montré que cela pouvait fonctionner face à Reims. Voici les Tops-Flops Girondins4Ever.

Les Tops

Paul Baysse (7/10) : Ce n’est probablement plus une coïncidence. Paul Baysse a réalisé plusieurs interventions intéressantes et précieuses, comme celles de la 44ème ou ce magnifique tacle à la 75ème. Le défenseur bordelais a également trouvé la place qui revenait à Laurent Koscielny il y a peu, à savoir un défenseur axial dans ce système à trois DC. Une très bonne nouvelle pour la saison à venir si son niveau et son implication continuent en ce sens.

Ruben Pardo et Mehdi Zerkane (6.5 et 7/10) : Difficile de dissocier les deux, tant ils ont été importants dans la circulation du ballon et la précision dans leurs passes. Pour le premier, il est dans la continuité de son match à Pau, ne faisant pas de vagues mais se montrant très volontaire et précis dans ses transmissions, souvent vers l’avant. Pour le second, il fut à la récupération, mais également dans la projection offensive. S’il n’est pas récompensé à la 11ème minute avec son face à face manqué, il l’est en revanche à la 40ème où il marque un but presque en solitaire. Deux belles alternatives au milieu et à un poste faisant la différence.

Hwang Ui-Jo (6.5/10) : Auteur de deux passes décisives (28ème et 30ème), il est dans le coup dans la moitié des buts des Girondins face à Reims. S’il n’a pas été transcendant, il a tout de même montré de meilleures choses que lors des derniers matches amicaux, où il fut vraiment transparent. Aligné dans un rôle de piston, il eut beaucoup de mal défensivement avec son placement, et les ballons arrivant dans son dos. Mais c’était une première pour lui, et il a tout de même été combatif.

Le Flop

Edson Mexer (4/10) : On attend vraiment beaucoup plus. Bien sûr, ce poste de défenseur axial gauche ne lui correspond pas, et son manque d’entente avec Hwang Ui-Jo ne l’a pas aidé. Mais après une performance individuelle comme celle à Pau, on attendait beaucoup plus, et l’international mozambicain nous a encore une fois déçus. L’ombre de Vukasin Jovanovic plane plus que jamais…