Alex (Ultramarines) : “On a des matches de merde quand même ! Et finalement, le spectacle, il est dans les tribunes de ces stades…”

Alex, 42 ans, membre des Ultramarines, a réagi à l’image que peuvent avoir les groupes ultra, à savoir être violents. « La violence existe au sein du mouvement ultra, oui, mais elle existe aussi au sein de la société. Chez les Ultras, la violence fait partie de l’antagonisme entre différents clubs. Avec l’énervement du match etc, il se peut qu’il y ait des dérapages, mais tout comme il peut y avoir un dérapage en fin de soirée ou lors d’une manifestation… ».

Le supporter des Girondins de Bordeaux s’est également exprimé sur l’importance du mouvement ultra, au niveau du spectacle à proprement dit dans les stades, pas forcément toujours présent sur le rectangle vert. « Les instances du foot sont là pour vendre un spectacle. Ce qu’ils ne comprennent pas c’est que hormis à Paris, peut-être Monaco, Marseille ou Lyon, où on a le spectacle sur le terrain, mais dans tous les autres clubs de Ligue 1, il n’y a pas de spectacle sur le terrain : on a des matches de merde quand même ! Il y en a plus d’un à chaque journée… Et finalement, le spectacle, il est dans les tribunes de ces stades ».

Retranscription Girondins4Ever