Alain Roche : “On reste attentifs aux joueurs qui peuvent être en difficulté dans certains clubs, mais qui ne seront pas vendus. On attend également la possibilité de réaliser de bonnes ventes”

Pour So Foot, Alain Roche a expliqué comment il comptait s’y prendre pour ce mercato estival des Girondins de Bordeaux, alors que le club a des moyens extrêmement limités, pour ne pas dire proches du néant.

“Il faut être réactif, avoir de bonnes relations avec son entraîneur pour avoir les mêmes idées sur les joueurs. Il faut également que je découvre la cellule de recrutement. Surtout, il va falloir être attentif à ce qu’il se passera sur le marché, quand les grands clubs vont commencer à dégainer le carnet de chèques et libérer de l’argent pour les autres. On travaille pour être prêts à réagir dès qu’il le faudra. On reste attentifs aux joueurs qui peuvent être en difficulté dans certains clubs, mais qui ne seront pas vendus. On attend également la possibilité de réaliser de bonnes ventes, qui nous permettront de faire des achats. On a tous envie de recruter de bons joueurs, mais nos moyens font qu’on ne pourra pas les avoir tout de suite, mais peut-être dans les dernières semaines du mercato. D’ailleurs, le mercato ne devrait durer que 15 jours, vu que de toutes manières, tout se passe lors des deux dernières semaines. (Il rit.)”.