Jean-Louis Gasset : “La trêve internationale va nous permettre de passer des tests physiques, et de mieux travailler, comme il n’y aura pas beaucoup d’internationaux”

Jean-Louis Gasset, en conférence de presse, a fait part du travail effectué cette semaine avec l’effectif professionnel des Girondins de Bordeaux.

« On a essayé de garder le travail défensif, et on a ajouté l’animation offensive. On est à 18 jours. Mais on a pu mieux disséquer. On n’est pas au bout des choses, mais on a eu un peu plus de temps. La trêve internationale va nous permettre de passer des tests physiques, et de mieux travailler, comme il n’y aura pas beaucoup d’internationaux. On va pouvoir pendant 15 jours peaufiner tout ça […] Le déclic offensif ? On a fait un match, on a joué à dix pendant 1h15, et on dira qu’on a bien fait. L’équipe était solidaire, personne ne voulait prendre de but. Et Nantes, malgré la supériorité, ne s’est pas créé beaucoup d’occasions. Oui, on est contents du point pris. Il ne suffit pas parce que quand on reçoit la première journée, on espère toujours prendre trois points pour dire qu’on a fait un bon début de championnat […] Sur nos occasions, il a manqué quand même cette conviction et ce désir… Mais on était tellement dans le flou physiquement, il fallait faire les cinq changements obligatoirement ».

 

Retranscription Girondins4Ever