Ludovic Obraniak : “On m’a séduit avec le spectre Johan Micoud, le ‘nouveau Johan Micoud’…”

Dans 100% Grenats, Ludovic Obraniak est revenu sur son départ des Girondins de Bordeaux pour le Werder de Brême, lui qui a voulu saisir sa ‘dernière’ chance d’évoluer à l’étranger dans un grand championnat.

« Pour être tout à fait franc, lorsque j’ai signé aux Girondins de Bordeaux, j’y ai fait deux ans, j’ai une prolongation dans les mains au mois de janvier. Et le dernier jour du mercato, j’ai eu le Werder de Brême qui s’est positionné pour me faire signer. J’avais 29 ans. A l’époque, la Bundesliga était un peu l’Eldorado parce que la finale de la Ligue des Champions avait été Bayern-Dortmund, on ne parlait que de ça… On m’a séduit avec le spectre Johan Micoud, le ‘nouveau Johan Micoud’… C’était la dernière journée du mercato donc je n’ai pas vraiment eu le temps de cogiter, de réfléchir… J’avais 29 ans et j’avais eu l’impression d’avoir fait le tour en Ligue 1, avec plus de 300 matches… Je m’étais dit que si je ne prenais pas le train de l’étranger à ce moment-là, je ne le prendrai jamais. Je suis parti au Werder, ça ne s’est pas passé comme je l’aurais souhaité ».

Retranscription Girondins4Ever