Fabrice Abriel : “Hatem Ben Arfa aime se sentir aimé. Jean-Louis Gasset est capable de l’intéresser par un projet de jeu qui lui va bien”

(Photo by Aude Alcover/Icon Sport)

Fabrice Abriel s’est exprimé sur la rumeur d’un intérêt réciproque entre Hatem Ben Arfa et les Girondins de Bordeaux.

“Hatem Ben Arfa, c’est le chaud et le froid. Les gens le connaissent à travers ses dribbles, ses fulgurances mais aussi à travers des prises de position où il n’a pas toujours fait l’unanimité avec des coaches dans sa carrière. Il a une carrière un peu cyclique. Hatem Ben Arfa quand il arrive à Nice, il n’avait pas joué pendant un an quasiment, il devait s’engager à Nice en janvier mais il n’a pas pu. Finalement il n’a pas pu et n’a pas joué pendant un an. Lorsqu’il est arrivé, il a carrément fait meilleur joueur du championnat. C’est sa saison la plus prolifique. Ca veut dire qu’on ne sait jamais ce qu’il est capable de rendre sur le terrain. On connait ses qualités. À Rennes aussi, il a été très bon avant de partir. En Espagne, par contre il a eu un problème au départ car il est arrivé très tard. Après, quand il a commencé à jouer, car il manquait de condition, il y a eu le Covid. Ce n’est pas une question comme au Paris-Saint-Germain où il n’avait pas joué. Hormis son passage à Marseille quand il a joué avec moi, c’était une première partie blanche et une deuxième partie quasiment exceptionnelle. Hatem Ben Arfa, c’est surtout quelqu’un qui marche beaucoup à l’affectif, qui aime se sentir aimé. Je pense que Jean-Louis Gasset le connait bien. Il est capable de l’intéresser par un projet de jeu qui lui va bien”.

ARL

Retranscription Girondins4Ever