Alain Afflelou : “Rolland avait l’art de critiquer l’adversaire, mais toujours de manière sympathique”

L’ancien président des Girondins de Bordeaux Alain Afflelou s’est exprimé sur l’ancien coach des Girondins Rolland Courbis qu’il a côtoyé entre 1992 et 1994 à Bordeaux. “Sur le terrain, il faisait des blagues en permanence. Chaque fois qu’il y avait une touche pour l’adversaire, si l’arbitre n’était pas loin, avant que le joueur ne joue la touche, Rolland crie ‘fausse touche monsieur l’arbitre’. Inutile de dire que ça n’a jamais marché. C’était son truc […] Rolland avait l’art de critiquer l’adversaire, mais toujours de manière sympathique. Comme monsieur Bourgoin était éleveur de volaille, Rolland disait des conneries du genre ‘bon les petits cui-cui, on va les cuire’. Auxerre était très fort à cette époque, on avait du mal à les battre. Parfois, Rolland se répétait parfois. Il y a eu des choses vraiment exceptionnelles. Je me souviens d’un match de coupe d’Europe contre Karlsruhe. Il avait toujours quelque chose à dir sur l’adversaire mais là, il n’avait rien à dire. Il me dit ‘c’est quoi Karlsruhe’. Et moi je lui ai dit ‘tu vas peut-être dire aux joueurs qu’il faut venger l’honneur de nos parents’. Il m’a demandé s’il fallait le faire. Je lui ai dit oui et là il est parti dans un délire. Les joueurs pensaient qu’il allait leur dire sur le corner où se mettre. À la sortie, il n’arrivait plus à s’arrêter. Je ne sais pas s’il s’en souvient mais sur la défaite, il disait ‘il faut venger nos parents, on va leur mettre. Je le regardais comme ça et je m’étais dit ‘mais où il va, quand est-ce qu’il va s’arrêter […] Rolland passe sa vie à faire des coups et quand on fait des coups, on peut les faire pendant un temps parce que ça marche. Les gens, c’est nouveau pour eux. Mais quand vous répétez, répétez, répétez, au bout d’un temps les gens peuvent se lasser. Je dirais que c’est un type au moment où l’équipe de France était mal, pour moi ça aurait été lui le coach idéal car sur 3, 4, 10 matches de soulever des montagnes”.

beIN Sports

Retranscription Girondins4Ever