David Das Neves : “A ce moment-là, il y a le fameux six mois qui s’allume en grand devant les yeux de tout le monde, et du joueur notamment…”

David Das Neves, l’un des kinés des Girondins de Bordeaux, s’est remémoré le parcours réalisé par Pablo Castro, du jour de sa blessure, au jour de son retour sur les terrains. 6 mois et 12 jours plus tard.

« Au moment où il a eu l’accident, il y a des signes qui ne trompent pas. Après, il y a aussi ce que décrit le joueur… Il y a des petites choses comme ça qui vont nous alerter par expérience, ou parce que c’est flagrant. A ce moment-là, il y a le fameux six mois qui s’allume en grand devant les yeux de tout le monde, et du joueur notamment… C’est la date habituelle. Du coup, on sait que forcément ça va être long, surtout si le joueur est sur une phase très dynamique de groupe, importante. On sait qu’il va y avoir cette cassure […] Il y a d’abord eu la phase post-opératoire qui s’est déroulée au Brésil, dans un contexte sanitaire particulier. C’était une bonne chose que ça se passe là-bas, car c’était beaucoup plus compliqué ici en France. C’était une volonté de Pablo dès le départ mais le contexte a fait que c’était vraiment préférable […] Ensuite, quand il est arrivé en France mi-juillet, on avait le feu vert pour continuer. Il avait déjà repris la course au Brésil,  c’est une étape importante dans la rééducation. Et ensuite, on a augmenté progressivement de la course aux appuis, en montant l’intensité des courses, puis on a intégré le ballon. Tous ces exercices se sont faits en plus du travail musculaire que l’on faisait en salle »

Retranscription Girondins4Ever