Vincent Romain : “Il a utilisé une pirouette en disant que c’était pour réoxygéner le groupe… En vérité, c’est aussi parce que quantitativement il va être trop juste…”

©Photos Régis Hazenfus / LFNA

Pour France Bleu GirondeVincent Romain, journaliste Sud Ouest, est revenu sur les propos de Jean-Louis Gasset quant à l’intégration, une fois le mercato terminé, de quatre jeunes : Loïc Bessilé, Sékou Mara, Amadou Traoré et Dilane Bakwa. Là où l’intégration de jeunes peut se comprendre, c’est la manière dont cela a été amené par le coach des Girondins, à savoir pour « oxygéner le groupe ». La réalité est bien évidemment que l’effectif a peu de profondeur de banc, et qu’au niveau des recrues, le choix se retrouve pour le moins limité…

« Il a utilisé une pirouette en disant que c’était pour réoxygéner le groupe, pour donner un peu de dynamisme… En vérité, il y croit sans doute lui-même, mais c’est aussi parce que quantitativement il va être trop juste à ce rythme-là. Et même avant la fin du mercato, on va voir ce week-end contre Dijon… Il va manquer Otávio suspendu, Zerkane blessé, Pardo qui est parti, Peut-être Basic si jamais il a une offre qui arrive… Du coup, il se retrouve avec juste Yacine Adli pour Dijon. Vraiment, quantitativement, il est très juste. Il est obligé de faire appel à des jeunes mais qui n’arriveront seulement que quand le mercato sera terminé ».

Retranscription Girondins4Ever