Bixente Lizarazu : “Je n’ai pas eu du tout de moment d’enflammade, y compris quand j’ai signé pro. Les choses pour moi ne sont pas venues du jour au lendemain”

Passé par le centre de formation des Girondins de Bordeaux, Bixente Lizarazu a confirmé qu’en étant plus jeune, il n’a jamais eu la “grosse tête” qu’il aurait pu avoir.

« Je n’ai eu aucun moment d’enflammade, franchement. Ça a été difficile de 14 à 16 ans, sur cette première période du centre de formation. Ce qui fait qu’il a toujours fallu que je me batte… Pour cela, j’ai été vraiment très sérieux pour rattraper le retard que j’avais au départ. Je n’ai pas eu du tout de moment d’enflammade, y compris quand j’ai signé pro. Pour moi, ce n’était que le début, ce n’était pas un aboutissement. C’était un objectif important. Quand je suis devenu footballeur professionnel, j’ai été hyper sérieux, je parlais avec les anciens… Battiston, Thouvenel… C’étaient des mines d’informations. Je leur demandais comment ils faisaient, comment ils s’entrainaient, ce qu’ils faisaient à côté, leur hygiène de vie… J’étais à l’écoute, je prenais tout, et j’essayais de faire les choses du mieux possible. Je comprends les jeunes joueurs qui parfois pètent des câbles parce que j’ai eu la chance d’avoir une éducation, d’avoir pu faire des études qui m’ont structuré et de comprendre tout ce que je faisais. Les choses pour moi ne sont pas venues du jour au lendemain. Il a fallu que j’aille les chercher et que je me batte. Je n’ai pas eu ce phénomène de grosse tête du tout ».

Club Margotton

Retranscription Girondins4Ever