Alain Roche : “Il y a une vraie passerelle qui s’est mise en place. Jean-Louis Gasset fait appel à eux. Il y a un esprit de formateur, c’est ce qu’a Ghislain Printant”

©Photos Régis Hazenfus / LFNA

Alain Roche, le directeur sportif des Girondins de Bordeaux, a parlé de la méthode de travail pour intégrer des jeunes à l’effectif professionnel, comme ce fut le cas dès la fin du mercato estival.

“C’est un des nerfs de la guerre. Mon travail avec toutes les équipes comme Patrick Battiston et Yannick Stopyra pour le recrutement, c’est le travail en amont. C’est recruter les meilleurs jeunes de la région et avec ce privilège pour la région Nouvelle-Aquitaine qui s’agrandit. Après, pour les jeunes avec les pros, ce n’est pas de mon fait. C’est de leur fait à eux. C’est de prouver en équipe réserve en National 3 qu’ils peuvent aspirer à jouer avec les pros. Leur opportunité actuellement c’est qu’on leur donne la possibilité, il y a une vraie passerelle qui s’est mise en place. Jean-Louis Gasset fait appel à eux. Il y a un esprit de formateur, c’est ce qu’a Ghislain Printant. Et on se rend compte qu’il y a des Dilane Bakwa qui arrivent, des Sekou Mara ou encore Amadou Traoré qui est avec l’équipe professionnelle depuis une dizaine de jours. Je n’ai pas d’incidence. Ce n’est pas moi qui vais dire à Jean-Louis Gasset de les prendre. C’est le comportement de ces joueurs-là qu’on surveille, qu’on supervise, qui amène à ce qu’ils soient avec l’équipe professionnelle. On ne décrète pas d’aller chez les pros. Après il faut y rester surtout. Il ne faut pas s’enflammer, il faut être performant aux entrainements. Dès qu’ils ont l’opportunité comme l’a fait Dilane Bakwa lorsqu’il est rentré par deux fois contre Dijon et contre Nice, il l’a fait parfaitement. C’est comme ça qu’on gagne sa place et le respect des gens qui sont autour de vous”.

Le Club

Retranscription Girondins4Ever