Francis Gillot : “Il y en a qui font durer et qui attendent le chèque pour partir. Moi, non, c’est ma façon de fonctionner, mon éducation”

Francis Gillot fait partie de ses entraineurs qui sont restés plus longtemps dans leurs clubs que la moyenne aujourd’hui. Mais l’ancien coach des Girondins de Bordeaux est toujours parti de son plein gré, sans demander quoi que ce soit.

« Je suis tout le temps parti avant la fin de mon contrat parce que je sentais que je n’avais plus les conditions pour réussir une bonne saison. Quand c’est comme ça, il vaut mieux s’en aller. C’est un choix, il n’y en a pas beaucoup qui le font, il y en a qui font durer et qui attendent le chèque pour partir. Moi, je n’ai jamais pris de chèque quand je suis parti d’un club. C’est ma façon de fonctionner, mon éducation est comme ça ».

Ce fut d’ailleurs le cas aux Girondins, quelques mois après avoir remporté la Coupe de France en 2013.

« Cela faisait 25 ans qu’ils n’avaient pas gagné la Coupe de France. On a la chance de ne pas jouer Paris en finale déjà puisqu’Evian les avait battus. C’est un super souvenir parce que c’était vraiment donner un titre au public bordelais, que j’aimais beaucoup, et qui me l’a bien rendu. C’était une satisfaction, avec mon staff, de gagner cette Coupe ».

Retranscription Girondins4Ever