Léonard Specht : “On a passé deux jours et deux nuits à faire la fête entre joueurs. Aimé Jacquet, qui était un homme assez discret, a fait la fête avec nous”

Sur GirondinsAnalyse, Léonard Specht s’est souvenu du premier titre de Champion de France des Girondins de Bordeaux en 1984, une véritable délivrance pour tout le peuple bordelais à l’époque.

« Pour les Girondins, pour le public, l’entourage, c’était extraordinaire. Pour nous, c’était le résultat d’un travail bien fait avec Aimé Jacquet, tous ces internationaux qui travaillaient correctement, avec Bernard Michelena. C’était le résultat d’un premier travail vraiment bien fait, avec le staff et les joueurs. Mais pour le public, c’était une grande fête. Je me souviens, on avait gagné le titre à Rennes, et quand on était arrivés à l’aéroport il y avait du monde… On a passé deux jours et deux nuits à faire la fête entre joueurs. Aimé Jacquet, qui était un homme assez discret, a fait la fête avec nous. C’était vraiment quelque chose d’extraordinaire. Ca me rappelait mon premier titre à Strasbourg, et il n’y en a plus eu depuis, en 79. Il y avait toute une région et une population qui attendait cette fête. Cette victoire en 84 à Bordeaux me rappelait notre victoire strasbourgeoise. Avec Bordeaux, ça a continué ensuite ».

Retranscription Girondins4Ever