Jean-Jacques Bourdin : “Je ne sais pas pourquoi, j’avais été marqué par Didier Couecou. Renaud Ripart lui ressemble étrangement”

Photo Icon Sport

Sur ARLJean-Jacques Bourdin, Président d’honneur du Nîmes Olympique, a été marqué par un joueur aux Girondins de Bordeaux, Didier Couecou, qu’il compare même à Renaud Ripart, joueur de Nîmes.

« Je ne sais pas pourquoi, j’avais été marqué par Didier Couecou, j’adorais cet attaquant. Il n’était peut-être pas le meilleur technicien du monde, mais dans tous les cas, sur le terrain, il était hargneux, il se battait comme un fou pendant 90 minutes. C’était un joueur que j’aimais beaucoup. Et il y a un joueur à Nîmes qui lui ressemble étrangement d’ailleurs. Didier Couecou était un vrai bordelais, il aimait ce club, et à Nîmes un joueur lui ressemble étrangement : Renaud Ripart. C’est un symbole aussi, chez nous. Ce n’est peut-être pas le meilleur joueur techniquement, mais c’est un joueur qui pendant 90 minutes sera là et dangereux ! Il a un style atypique, complètement. Il est toujours là, et toujours là au bon moment ».

Retranscription Girondins4Ever