Marvin Esor : “Quand on a l’expérience de Jimmy et donc d’Hatem, on a un vécu dans ce milieu-là et c’est très facile de se retrouver malgré le contexte”

Marvin Esor, sur France Bleu, s’est exprimé sur la compatibilité de Jimmy Briand avec Hatem Ben Arfa, où on a vu l’attaquant bordelais délivrer deux passes décisives lors de ses deux entrées en jeu.

“Je ne pense pas que ce soit dû uniquement à la présence d’Hatem Ben Arfa. On est dans un contexte où les Girondins ont un manque de confiance. On a pu le voir sur le match face à Nîmes, sur le dernier quart d’heure très bien maîtrisé. Quand on a l’expérience de Jimmy et donc d’Hatem, on a un vécu dans ce milieu-là et c’est très facile de se retrouver malgré le contexte […] Se reposer sur l’expérience de ces joueurs ? Ca peut permettre aux jeunes d’être encadrés. On sait que le club veut construire l’avenir. Pour le moment, sur l’instant T, on a besoin de Jimmy. C’est primordial et on le voit sur deux entrées. Maintenant, le vrai travail du coach va être de travailler sur cet avenir-là. Il va falloir du temps de jeu, du temps de jeu pour ces jeunes et surtout emmagasiner de l’expérience donc sans jouer, tu n’en as pas […] Dans le rôle de Jimmy, c’est un rôle super. Tu finis ta carrière plus ou moins et quand il rentre dans ce dernier quart, il sait ce qu’il a à faire. Il connaît son rôle. Donc est-ce nécessaire de lui donner un autre rôle ? Peut-être pas forcément […] Aligner d’entrée de jeu Ben Arfa et Briand ? C’est à voir. Il faudrait que l’on voit pour en savoir un peu plus. Si Briand montre à Jean-Louis Gasset qu’il peut être titulaire ? C’est ce qu’aspirent tous les joueurs. Même sur la fin car on a ce recul, cette expérience. On n’a pas besoin de courir comme des fous car on a cette expérience. Donc forcément on se dit toujours que l’on peut apporter et surtout quand tu as passé 100 buts. Je pense qu’il a aussi un objectif personnel en tant qu’attaquant c’est de perdurer et d’en mettre toujours plus”.

Retranscription Girondins4Ever