Eric Carrière : “Il y a un gros phénomène psychologique, c’est totalement mental”

Eric Carrière a tenté d’expliquer pourquoi les Girondins de Bordeaux avaient complètement lâché la rencontre face à Monaco, en moins de quatre minutes.

 « Il y a un gros phénomène psychologique pour qu’il y ait cette déroute en 3 minutes. On sent que c’est une équipe qui n’est pas très en confiance, notamment sur les matches à l’extérieur. Elle encaisse le premier but, et plus personne n’arrive à maitriser son adversaire. Souvent, les bordelais sont en surnombre, ils sont là, mais ils n’interviennent pas. Les défenseurs bordelais étaient totalement perdus. C’est totalement mental ».

Canal+

Retranscription Girondins4Ever