Florian Brunet : “Il y a sans aucun doute le feu au lac, mais ce sont les derniers entrés qui doivent être les premiers à partir”

Photo Johann Chanseaud

Sur France Bleu Gironde, Florian Brunet a réagi au plan social à venir, du moins à la volonté d’avoir des départs volontaires au sein des salariés des Girondins de Bordeaux.

« On est dans un cheminement relativement logique. Ce qui l’est beaucoup moins, ce sont les émoluments de Frédéric Longuépe, qui sont totalement disproportionnés. Ils l’étaient déjà avant la crise, ils le sont encore plus aujourd’hui. De plus, quelle est l’utilité de garder Monsieur Arnaud Poupard qui est le nouveau soi-disant responsable sécurité qui a pris la place de David Lafarge, qui occupe toujours cette fonction officiellement ? On a toute une palanquée de commerciaux qui ont été embauchés par Monsieur Longuépée. En quoi ces commerciaux sont aujourd’hui utiles dans les circonstances actuelles ? Evidemment il faut sans doute faire quelque chose. Les recettes sont quasi-nulles, rien ne dit que Mediapro va assurer ses engagements financiers. Donc évidemment qu’il faut faire quelque chose. Il y a sans aucun doute le feu au lac, mais ce sont les derniers entrés qui doivent être les premiers à partir ».

Retranscription Girondins4Ever