Nelson Dias : “Ça manque de caractère, de cœur. Il faudrait presque changer les onze, mais on est limités à trois changements…”

Nelson Dias, directeur sportif de Mérignac-Arlac, sur France Bleu Gironde, a fait le constat, comme l’intégralité des supporters des Girondins de Bordeaux, du manque de caractère et de coeur des joueurs bordelais face à Monaco.

« Ça manque de caractère, ça manque de cœur. A un moment donné, il faudrait presque changer  les onze, mais on est limités à trois changements… Il faut vraiment que Bordeaux s’affirme plus dans son caractère, et trouve cette dynamique positive. Là, ça joue dans la suffisance, c’est trop peu. On a fait 20 bonnes minutes, on se suffit de ça. Je m’interroge encore quand je revois les images des buts, pardon, c’est affligeant […] Il y a quand même des joueurs de qualité, mais je pense que le souci est dans la tête des joueurs. C’est une remise en question collective. Le fait d’avoir quatre joueurs de bonne renommée est de bon niveau, ne suffit pas à tirer un collectif vers le haut. Il faut vraiment que tout le monde prenne conscience de la difficulté de la tâche, et que chacun vienne à ses responsabilités individuelles pour que le collectif soit grandi. Là, on a l’impression que tout repose sur les épaules de quatre joueurs, ce n’est pas possible ».

Retranscription Girondins4Ever