Florian Sabathier : “On a l’impression d’avoir une équipe sans âme. Il n’y a personne qui crie sur son partenaire”

Florian Sabathier, journaliste indépendant et pour la Cabane à Speak, sur les ondes de GoldFM samedi soir lors de l’après-match, est revenu sur cette défaite des Girondins de Bordeaux face à Montpellier (2-0).

« On a vu encore un match un peu compliqué. Sur la conférence de presse d’avant match, on sentait que Jean-Louis Gasset voulait donner des clés, essayer de motiver son groupe au maximum. On avait la crainte, si jamais ça se passait mal, qu’il n’aurait peut-être plus de ressorts. La victoire de Montpellier est logique car Bordeaux n’a pas montré d’intensité, d’envie, le fait de vouloir se faire mal pour son coéquipier… Il n’y a pas grand-chose à dire à part bravo Montpellier […] On a l’impression d’avoir une équipe sans âme. Il n’y a personne qui crie sur son partenaire. Laurent Koscielny expliquait qu’il fallait répondre de manière un peu plus sèche sur des discussions sur le terrain. Sauf qu’on n’a pas vu ces choses-là sur le terrain. Il y a eu des changements contre Nîmes qui ont eu une incidence, mais là, les trois changements avec Nicolas De Préville, Yacine Adli et Jimmy Briand, n’ont pas apporté trop de solutions. Je pense que le gros mal des Girondins de Bordeaux à l’heure actuelle, c’est le dépassement de fonction de Laurent Koscielny sur les 30 dernières minutes par exemple. Il est obligé de porter le ballon au-delà du rond central pour essayer d’apporter une petite solution, un petit centre, parce que pour l’instant c’est trop peu. Et quid de la prestation de Rémi Oudin qui a été en-deçà encore ».

Retranscription Girondins4Ever