Ludovic Obraniak : “Le jour où cet homme-là partira, on pourra penser à un renouveau, à quelque chose. Mais tant qu’il est là, honnêtement…”

Ludovic Obraniak, sur GirondinsAnalyse, a insisté sur l’importance de l’humain dans un club de foot, comme aux Girondins de Bordeaux. Pour l’ancien milieu de terrain bordelais, tant que Frédéric Longuépée sera en place, le climat ne pourra pas s’améliorer.

« Le foot, c’est de l’humain, c’est de l’émotion. C’est impossible de tenir quand tu es coupé de tes supporters. Je pense que ça aussi, les joueurs doivent le sentir. Ça ne doit pas être simple d’évoluer dans ce climat-là. Ce qui est vraiment décevant, c’est que toutes les tensions sont cristallisées par un seul homme. Je pense que le jour où cet homme-là partira, on pourra penser à un renouveau, à quelque chose. Mais tant qu’il est là, honnêtement, la chape de plomb sera là, latente, et elle n’est pas prête à disparaitre ».

Retranscription Girondins4Ever