Ludovic Obraniak : “Je ne sais même pas s’ils savent l’historique, l’histoire des Girondins de Bordeaux, parce que pour toucher comme ça des signes forts…”

Ludovic Obraniak, sur GirondinsAnalyse, a évoqué la décision prise par la direction des Girondins de changer le logo.

« C’est comme beaucoup de nouveaux propriétaires qui arrivent, ils estiment que pour crédibiliser le présent et l’avenir, il faut détruire et raser le passé. Moi, j’ai toujours pensé qu’il fallait construire sur les vestiges du passé. Ces gens-là ne veulent pas entendre parler de ce qui s’est fait avant. Je ne sais même pas s’ils savent l’historique, l’histoire des Girondins de Bordeaux, parce que pour toucher comme ça des signes forts… D’autant plus quand tu es en mauvaise relation avec tes supporters ! Ce n’était vraiment pas le moment pour faire ça. Encore une fois, on est dans une démarche de gens qui privilégient le digital, le marketing, tous ces trucs-là, en pensant que ça va donner de l’envergure à un club. Je suis désolé de leur dire, ça ne marche pas comme ça. Construis une équipe, et tu construiras après si tu veux du digital, tu rempliras le stade… mais construis une équipe cohérente, à laquelle les gens peuvent s’identifier, avec les valeurs bordelaises ! On sait que les gens qui viennent au stade ont envie de voir un peu de joueurs du cru, de l’élégance, des chiens, des mecs qui ont un peu de bouteille et d’expérience, qui viennent apporter un supplément d’âme, encadrer des jeunes… Jimmy, c’est le parfait exemple d’un trentenaire vraiment intéressant dans l’optique de construire une équipe. Là, il arrive sur la fin, mais à chaque fois qu’on le fait jouer, il plante… Il est tout le temps là. Lui, c’est un vrai mec. Lui, c’est un mec qui sait ce que c’est d’être un vrai club de foot, de respecter le maillot. Ça, ce sont des vrais bonhommes ».

Retranscription Girondins4Ever