Jean-Marc Furlan : “L’être humain, ce qu’il aime bien, c’est les cinq sens, dont l’ouïe, et la vue. Là, quand tu rentres sur le terrain, tu n’as pas le public, ni les chants…”

Jean-Marc Furlan a fait part des objectifs de l’AJ Auxerre cette saison. « C’est un très, très grand club Français. C’est comme quand tu vis à Nantes, Saint-Etienne, Lens… Tu as un poids. On n’a pas le même poids de l’histoire quand on arrive. Ici, tu as un poids de l’histoire ! Certains collègues me demandent ‘mais, tu ne vis pas avec des fantômes ?’ (rires). C’est vrai que tu as une exigence hors du commun ».

Malheureusement cette saison, l’AJA ne pourra pas compter sur son public, du moins pour l’instant. L’ancien joueur de Girondins de Bordeaux donne sa position sur le sujet. « Le spectacle est l’art, et le football pour moi est un art parmi d’autres. C’est fait pour le partage avec le public, les supporters. Autant dans un sport individuel tu ne comptes que sur toi-même, autant dans un sport collectif il faut aller chercher des atouts et un discours différent, de façon à trouver des ressources. L’être humain, ce qu’il aime bien, c’est les cinq sens, dont l’ouïe, et la vue. Là, quand tu rentres sur le terrain, tu n’as pas le public, ni les chants. Il faut trouver d’autres arguments et d’autres atouts pour être cohérents ».

Telefoot

Retranscription Girondins4Ever