Jean-Marc Furlan : “Je ne voulais pas être entraineur. C’est Aimé Jacquet qui m’a dit : ‘tu viens passer le diplôme !’. Il m’a obligé”

Jean-Marc Furlan, l’ancien joueur des Girondins de Bordeaux, actuellement coach de l’AJ Auxerre, s’est souvenu qu’au départ il n’était pas prédestiné à devenir entraineur, estimant qu’il ne collerait pas aux standards de la profession.

 « Je ne voulais pas être entraineur. C’est Aimé Jacquet qui m’a dit : ‘tu viens passer le diplôme !’. Il m’a obligé. J’y suis allé, mais par rapport à mes conceptions, je me suis dit que je n’allais pas être dans le coup. Ce n’est pas ça les conceptions globales dans le football mondial… Et puis j’y suis venu parce que c’est quand même une passion. Je me suis rendu compte que c’était ma passion, je ne vis que pour ça. Mais ce qui prend le dessus, toujours, c’est l’esthétique et le plaisir. Avant le résultat. Mais tu peux avoir aussi des résultats en faisant passer en premier l’esthétique et le plaisir. Et il y a des fois où tu peux gagner à l’extérieur en faisant deux attaques parce que tu te fais bouffer, et là tu as honte… L’essence même ce n’est pas d’être en première page des journaux, c’est comment je rends service aux joueurs, comme je peux leur apprendre un certain foot, leur construire une certaine vie, ce que les joueurs pensent de moi. C’est tout. Et que le peuple prenne du plaisir, ait des émotions. Ma philosophie : audace, prise de risques, et émotions ».

Telefoot

Retranscription Girondins4Ever