Julien Chaput : “Il me semble qu’il y a une réelle opposition et que ça va être très compliqué de réunir tout le monde et que tout le monde reparte dans le même sens”

Sur GirondinsAnalyse, Julien Chaput a commenté les relations compliquées entre les supporters des Girondins de Bordeaux et la direction bordelaise.

“Dans ce genre de situation, je pense qu’il y a toujours des torts des deux côtés. J’ai l’impression que les deux parties ne s’écoutent plus finalement. Il y a une vraie rupture. C’est dommageable car pour qu’un club fonctionne, il faut que tout le monde aille dans le même sens. Ca me semble évident. Là, il me semble qu’il y a une réelle opposition et que ça va être très compliqué de réunir tout le monde et que tout le monde reparte dans le même sens. La saison dernière j’ai eu pas mal d’insultes de la part de supporters bordelais sur Twitter car je n’aimais pas le concept d’aller au stade quand j’y aillais pour commenter les matches, et de voir les supporters soit faire grève ou ne chanter que pour détruire la direction. Je pensais que l’équipe avait besoin de soutien et j’avais deux, trois tweets là-dessus et je m’étais fait reprendre de volée. C’était mon avis à ce moment-là. Après, j’ai évolué aussi car j’ai compris ce qu’ils reprochaient mais je trouvais ça dommage de ne le montrer qu’au stade. Je me disais que ce n’était pas l’endroit pour le faire car l’équipe était déjà assez en galère sur le terrain pour ne pas bénéficier du soutien des supporters. À l’arrivée, les torts sont partagés. Le problème, c’est qu’on n’arrive pas à savoir vraiment ce que veut King Street. Quelle est leur ambition ? Leur souhait ? C’est quoi la ligne directrice de leur projet finalement ? Si ce n’est que du marketing… Pour qu’il y ait du marketing, et qu’il fonctionne, il faut que sur le terrain ça fonctionne. Si l’équipe ne tourne pas, le marketing n’ira pas loin. Je n’arrive pas à savoir. Quand je vois qu’il n’y a pas eu de recrue cet été. On a ramené Hatem Ben Arfa pour calmer un peu la vox populi et très certainement le staff car ils avaient certainement des demandes. Et on s’est dit qu’on allait mettre Ben Arfa et que ça allait calmer un peu tout le monde. Hatem, je l’aime bien mais ce n’est pas lui qui va… Ca ne suffit pas. Du coup ça montre le manque d’investissements du propriétaire. Aujourd’hui, je ne sais pas où ils veulent aller “.

Retranscription Girondins4Ever