Pierre Ménès : “Ils ont pris 4 points, avec une qualité de jeu intéressante. Encore une fois, Gasset a trouvé la solution, bravo à lui”

Sur son blog, Pierre Ménès est revenu sur le match nul entre le Paris Saint-Germain et les Girondins de Bordeaux (2-2).

“Le PSG, parlons-en. D’abord pour signaler la belle prestation des Girondins, qui auraient certes pu perdre le match vu le nombre d’occasions que s’est créé le PSG mais qui a montré de belles aptitudes dans le jeu et des moyens offensifs qu’on ne soupçonnait pas. Après trois défaites consécutives, on pouvait être inquiet pour les Girondins qui devaient se déplacer consécutivement à Rennes et à Paris. Au final, ils ont pris 4 points, avec une qualité de jeu intéressante. Encore une fois, Gasset a trouvé la solution, bravo à lui. Côté bordelais, le match a été animé dans toutes les zones du terrain par Ben Arfa […] Après l’ouverture du score girondine sur un CSC du jeune Pembélé pressé par Maja, c’est lui qui perd le ballon devant Neymar, qui va obtenir avec l’aide de la VAR un penalty très justifié et transformé par le Brésilien. Une minute plus tard, nouvelle action avec un bon « une-deux talonnade » Neymar-Mbappé qui se termine par une frappe de Ney repoussée par Costil sur Keane qui donne l’avantage à Paris. Sans être ébouriffante, La première mi-temps des joueurs de la capitale ressemblait à quelque chose. Malheureusement, la seconde n’a ressemblé à rien […] Le PSG joue évidemment mieux avec Verratti. Sans le petit Italien, on retrouve la même inconsistance chronique au milieu avec des joueurs qui ne savent ni attaquer ni défendre, ce qui est problématique pour un club de ce niveau. Dans un championnat qui lui est promis, ce nul est une péripétie. Mais maintenant, Paris va jouer sa saison mercredi à Old Trafford. Si les joueurs de Tuchel reproduisent la même première mi-temps que face à Bordeaux, ils auront une chance. Si c’est la deuxième, ils prendront peut-être une fessée historique. Et la colère de Tuchel après le match était parfaitement justifiée. Il n’y a pas de discipline dans cette équipe et c’est quand même un peu de sa faute”.