Eric Di Meco : “Quitte à faire consultant, même si ça le gonfle, mais il ne faut pas sortir de la machine…”

Eric Di Meco est revenu sur les propos de Laurent Blanc qui commence à se faire une question sur un poste à la hauteur de ses attentes d’entraineur.

« Il a été trop exigeant, mais il avait le droit de l’être à ce moment-là. Quand tu sors du PSG, ton ambition c’est d’entrainer au moins ce niveau-là, un prétendant au dernier carré de la Ligue des Champions. Après, sa faute, c’est peut-être, quand il a senti que ça ne venait pas, de penser tout simplement à entrainer pour rester dans le circuit. N’oublions pas que le monde des entraineurs a changé. Maintenant, il y a toute une nouvelle génération de nouveaux entraineurs qui arrivent chaque année, il y a aussi une concurrence qui vient de l’étranger. Du coup, il ne faut pas rester en-dehors du circuit. Il ne faut pas sortir trop longtemps de la machine, c’est la faute de Laurent. Il a une vraie responsabilité et il en est conscient. Quitte à faire consultant, même si ça le gonfle. Il ne faut pas sortir de la machine… Et Laurent ça le gonfle d’aller dans les médias, on le sait, il n’est pas comme ça. Il part du principe que ce n’est pas en te montrant et en ouvrant ta bouche, que tu prouves, c’est en faisant ce que tu as fait sur le terrain. Maintenant, dans le foot d’aujourd’hui, tu montres ta figure et tu l’ouvres, tu es plus considéré que Laurent Blanc. C’est dommage ».

RMC

Retranscription Girondins4Ever