Emmanuel Petit : “J’ai le sentiment que c’est presque acté”

Emmanuel Petit s’est exprimé sur la situation actuelle de Laurent Blanc, toujours sans club, et qui commencerait à se faire une raison dans le métier d’entraineur.

« Ce n’est pas le fait de ne pas avoir eu de propositions, il me semble. Parfois il était dans la short-list, comme avec Lyon, et il n’a pas été l’élu. Moi, j’ai tendance à penser qu’un entraineur qui reste trop longtemps à l’extérieur d’un vestiaire, au bout d’un moment il perd un peu les repères. Surtout que le football va très vite dans les modes de communication, les usages de la nouvelle génération. Il faut toujours rester au contact de cette génération-là. Cela faisait quasiment cinq ans qu’il n’entraine plus, j’ai plutôt tendance à lui dire de retrouver rapidement un club, sinon il va rester sur le quai de la gare. J’ai le sentiment que c’est presque acté. Il est exigeant dans pas mal de domaine, et les clubs qui sont supposés être intéressés ne rejoignent pas ses demandes. Quand tu vois ses entraineurs adjoints, comme Gasset par exemple, lui il a retrouvé des clubs. Rester trop longtemps isolé et avoir le choix du roi parce que tu essayes de capitaliser sur ce que tu as bien fait au Paris Saint-Germain, c’est un pari risqué. A mon sens, il met la barre trop haute ».

RMC

Retranscription Girondins4Ever