Corentin Martins : “Stéphane Ziani se fracture la clavicule le 29 ou 30 août. Du coup, j’ai eu cette possibilité-là de pouvoir être prêté à Bordeaux”

Corentin Martins est revenu sur son arrivée aux Girondins de Bordeaux en 1999, lui qui avait été prêté dans les dernières heures du mercato pour une saison, en provenance de Strasbourg.

“J’avais déjà eu un contact quand Brest, en 1991, a eu une liquidation judiciaire, et Bordeaux venait d’être rétrogradé administrativement. Sur la saison 1991/92, quand les Girondins étaient en seconde division, j’avais failli signer à cette époque-là et finalement, j’avais été à Auxerre. Ensuite, en ce qui concerne mon arrivée en 1999/2000, où on a joué la Ligue des Champions, je suis arrivé dans un super groupe, très sain avec une très bonne ambiance, même si on n’a pas fait une grande saison cette année-là. Il y avait quand même un bon état d’esprit et un bon groupe […] Ma venue était un peu particulière, parce que j’étais à Strasbourg, j’avais des problèmes avec mes dirigeants à l’époque. Il y a Stéphane Ziani qui se fracture la clavicule le 29 ou 30 août, juste avant la fin du mercato d’été. Du coup, j’ai eu cette possibilité-là de pouvoir être prêté à Bordeaux. Le contact s’est fait et c’est vrai qu’au début j’étais venu pour remplacer Stéphane Ziani par rapport à son souci. Après, on a été en concurrence par la suite, mais ça s’est bien passé, c’est quelqu’un que j’appréciais beaucoup”.

Retrouvez l’intégralité de l’interview de Corentin Martins ICI, sur Girondins4Ever