Nicolas Le Gardien : « Il y a la volonté de mettre le sportif d’abord, donc de faire une équipe cohérente, d’aller recruter des joueurs quand il y a besoin »

Photo by Preston Gannaway

Dans le dernier Sportcast de Sud Ouest, Nicolas Le Gardien a assuré que le projet de Pascal Rigo et son associé milliardaire, concernant le rachat des Girondins de Bordeaux, aurait comme principal pilier le sportif. « Le projet GACP-King Street, il y avait deux parties. Une première, la volonté de développer les revenus extra sportifs, de marketing, de billetterie au stade. Et de l’autre, même si ce n’était pas vraiment dit, c’était de faire du trading de joueurs : investir sur énormément de jeunes joueurs achetés pas très chers, et les revendre beaucoup plus cher. C’étaient les deux piliers. Là, on n’a pas les détails, il n’y a pas un business plan expliqué noir sur blanc, mais l’idée serait de trouver un business model qui serait moins dépendant des ventes de joueurs, et des droits TV. De toute façon on va arriver automatiquement à devoir trouver d’autres moyens de revenus à cause de la croise des droits TV et du Covid, à se développer autrement dans les prochaines années. Ce projet est orienté dans ce sens-là. Après, il y a aussi la volonté de mettre le sportif d’abord, donc de faire une équipe cohérente, d’aller recruter des joueurs quand il y a besoin ».

Vincent Romain a confirmé cette direction prises par ce potentiel acquéreur. « Évidemment, le projet est le premier levier, la priorité. Le projet consiste aussi à construire des passerelles entre les Girondins et un club de MLS qui pourrait favoriser des échanges de joueurs, y compris chez les féminines puisque les américains sont très attentifs au développement du foot féminin. Et après, il y a d’autres partenariats qui sont envisagés entre les Girondins et une université américaine par exemple, la recherche et la science du sport pour améliorer les performances, les recherches en physiologie aussi… L’idée serait d’investir aussi dans des startups de la région… Ils ont plusieurs idées pour être moins dépendants des droits TV et des ventes de joueurs ».

Retranscription Girondins4Ever