Nicolas Paolorsi : “Ce qu’aimerait bien Jean-Louis Gasset, c’est qu’on arrête de parler d’Hatem Ben Arfa et qu’on parle plus de son collectif et de ses joueurs offensifs”

Nicolas Paolorsi a évoqué la lassitude pour Jean-Louis Gasset de répondre constamment aux questions sur Hatem Ben Arfa.

“Ca pose problème à Gasset car on ne lui parle que de Ben Arfa. Il nous l’a dit en conférence de presse que 8 questions sur 10, c’était sur Hatem Ben Arfa. Il y a une petite stat, depuis qu’il est arrivé il est impliqué dans 5 des 7 buts de Bordeaux, un penalty provoqué, deux buts, une passe décisive. Donc c’est vrai que c’est le facteur X. Contre Rennes avec son penalty provoqué, contre Nîmes sur un penalty provoqué, contre Brest c’est lui qui débloque la situation. Ce qu’aimerait bien Jean-Louis Gasset, c’est qu’on arrête de parler d’Hatem Ben Arfa et qu’on parle plus de son collectif et de ses joueurs offensifs. À part Ben Arfa, il y a Rémi Oudin qui a mis deux buts depuis le début de saison mais c’est très faiblard, Hwang est en échec, Josh Maja est en échec. Je pense qu’il a construit son équipe autour de Ben Arfa et maintenant que ça marche, il se dit qu’il faut qu’il essaye de donner confiance aux autres joueurs, Hatem est installé dans l’équipe, il s’est créé son statut de leader, les joueurs le suivent et ça tourne bien. Maintenant il faut essayer de relancer les autres pour être compétitifs car il nous dit que si jamais Hatem se blesse… Ca veut dire quoi ? Hatem se blesse et on arrête de jouer car il n’y a que Hatem”.

RMC

Retranscription Girondins4Ever