[J16] Les Tops-Flops Girondins4Ever de Strasbourg-Bordeaux

Les Tops

Pablo et Paul Baysse (7). Le premier a marqué mais il semble important de les mettre ensemble dans les tops. Si la citadelle a paru imprenable cet après-midi, on le doit à nos défenseurs centraux. Dans l’impact, la volonté, on peut difficilement faire mieux. On est heureux de retrouver notre défenseur brésilien à ce niveau, il a gommé toutes les petites erreurs du début de saison, la tête va mieux. Les deux joueurs en fin de contrat méritent un cadeau de la direction pour Noël : une prolongation.

Youssouf Sabaly (7). Il court, il court… le Youssouf, il est passé par ici, il repassera par là ! Quelle débauche d’énergie. Lui aussi est en fin de contrat et il a envoyé un vrai signal à ses dirigeants ou au(x) club(s) qui serai(en)t intéressé(s). Il n’a laissé aucune miette dans les duels; lui qui paraissait si fatigué mercredi, a retrouvé un supplément d’âme ce dimanche. On attend maintenant une ou plusieurs passes décisives dans la deuxième partie du championnat pour valider de nombreuses montées sur son couloir.

Otávio (7). Avec Mehdi Zerkane (6,5) et Toma Basic (6), ils ont gagné ensemble la bataille du milieu. Gratteur infatigable de ballons, il nous a surpris par une action de grande classe avec tout d’abord une accélération au milieu du terrain (on a cru d’abord rêver, pensant que le brésilien était plus lent) et surtout il a continué son action après un relais avec Rémi Oudin (6) pour marquer un joli but plein de sang froid. Le brésilien s’est projeté vers l’avant et on espère que cela lui donnera des idées pour la suite du championnat.

L’état d’esprit de l’ensemble des joueurs. Après deux défaites et beaucoup de critiques, ils se sont relevés comme face à Rennes alors qu’on les pensait à nouveau perdus mentalement. Nous avons 4 tops ce soir mais l’ensemble de l’équipe aurait pu être nommée dans ces choix. Bien entendu, tout n’a pas été parfait, la première mi-temps aurait pu tourner à l’avantage des strasbourgeois mais l’équipe est restée cohérente tout au long de la rencontre. Maintenant, il faut finir le travail face à Reims et avant la trêve pour clore dix jours où les supporters seront passés par toutes les émotions.

Pas de Flop ce dimanche, et on ne veut pas en voir non plus mercredi prochain…